Drizzle : l’outil de gestion des bases de données qui revient aux sources de MySQL

Bases de donnéesCloud

Conçu pour les serveurs web et les services de cloud computing, Drizzle est un dérivé de MySQL léger et puissant. Il est maintenant accessible en mouture définitive.

Drizzle est un logiciel de gestion de bases de données open source, dérivé du code de MySQL. Il est dorénavant téléchargeable en version définitive, la 2011.03.12 GA (General Availability).

Cet outil est spécifiquement adapté aux infrastructures cloud et aux serveurs web. À une époque où Oracle tente de placer MySQL en face de SQL Server, il est bon de savoir que Drizzle s’intéresse encore au cœur de marché historique de MySQL. Il reste toutefois bien trop simple de conception pour espérer remplacer une base de données relationnelle complexe comme PostgreSQL. De plus, n’espérez en aucun cas faire fonctionner cet outil sous Windows, ce dernier n’étant aujourd’hui accessible que sous les systèmes de type UNIX.

Cloud oblige, Drizzle est conçu pour pouvoir monter en charge aisément. S’il s’appuie toujours sur le moteur de stockage InnoDB issu de MySQL, il dispose également d’un nouveau composant, HailDB. Ce dernier peut être vu comme une version embarquée d’InnoDB, plus légère et donc idéale pour des serveurs web classiques. Bonne nouvelle, des outils de migration, permettant de passer de MySQL à Drizzle, sont fournis, tout comme un module natif de réplication des données.

Notez enfin que SkySQL devrait prochainement proposer des offres de services spécifiquement adaptées à Drizzle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur