Droits d’auteur : la réforme de l’UE votée sans l’unanimité

C’est difficilement, que l’Union européenne a approuvé ce mercredi la réforme européenne du droit d’auteur. Elle est censée obliger les géants de l’Internet comme Google ou Facebook à payer les éditeurs de presse pour la diffusion des extraits d’articles par leur agrégateur d’information.

C’est notamment le cas pour Google Actualités. La réforme doit également filtrer les contenus protégés par le droit d’auteur, notamment sur YouTube.

Cinq membres de l’UE votent contre

Le vote ne s’est pas fait à l’unanimité puisque deux pays se sont abstenus et même l’Allemagne, qui est pour cette réforme, a exprimé des réserves. Mais surtout, cinq pays ont voté contre elle.

Ainsi, pour des raisons différentes, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Italie, la Pologne et la Finlande refusent en bloc le projet. Ils se sont même concertés pour rédiger un communiqué commun expliquant qu’elle présente un recul pour le marché numérique européen. Pour ces pays, le point d’équilibre entre l’intérêt des lecteurs, les entreprises concernées et les auteurs diffuseurs n’a pas été trouvé.

Après cette étape laborieuse, il va encore falloir que la réforme passe fin mars ou début avril, le cap du vote en séance plénière devant le Parlement européen. Rappelons que le projet avait été discuté dès l’autonome 2016 par les partenaires européens.

Recent Posts

Business Intelligence : Tibco s’offre Information Builders

Tibco Software va acquérir Information Builders (ibi), pionnier de la Business Intelligence qui cherchait à…

2 jours ago

Moteurs de recherche : Google en situation d’Apple-dépendance ?

La procédure antitrust que l'administration américaine a ouverte contre Google comprend une estimation de la…

2 jours ago

Orange Cyberdefense : opposition interne à une cotation en bourse

Le principal syndicat de l'opérateur historique s'oppose à une cotation des activités Orange Cyberdéfense. Il…

2 jours ago

Machine learning : vers une classification dédiée des menaces de sécurité

Dans la lignée de son framework ATT@CK, MITRE porte le projet open source Adversarial ML…

2 jours ago

SAP lance sa Customer Data Platform

SAP Customer Data Platform s'appuie sur l'offre Customer Data Cloud, elle même basée sur la…

2 jours ago

Cyberattaque sur Sopra Steria : un bourreau nommé Ryuk ?

Référence dans l'univers des ransomwares, Ryuk semble s'être introduit chez Sopra Steria. En l'état, l'ESN…

2 jours ago