Droits de douane : les grands de l’IT se rebiffent contre Trump

MobilitéPortablesTablettes

Dell, HP, Microsoft et Intel demandent à l’administration Trump de revoir ses positions sur les droits de douane imposés à la Chine. 

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La volonté de l’administration Trump d’inclure les ordinateurs portables et les tablettes parmi les produits chinois visés par la hausse des droits de douane fait grincer des dents aux Etats-Unis.

Quatre géants de l’informatique ont publié un communiqué pour se plaindre de cette décision.

Outre Intel, on trouve ainsi Dell, HP et Microsoft, qui représentent 52% des ordinateurs portables et tablettes vendus aux Etats-Unis. Leur argument numéro 1 : la hausse des droits de douane entraînera mécaniquement une hausse du coût des ordinateurs dans le pays.

Droits de douane : +19 % sur le prix des ordinateurs portables

Cette décision serait donc d’abord nuisible aux consommateurs et du même coup à l’industrie dans son ensemble.

Selon Reuters, l’application des droits de douane, qui passerait de 10 à 25%, augmenterait le prix des ordinateurs portables et des tablettes d’au moins 19%.

 » Les tarifs proposés sur les ordinateurs portables et les tablettes menacent de nuire de manière disproportionnée à de nombreux intérêts américains, y compris aux petites et moyennes entreprises, un large éventail de consommateurs et de fabricants d’appareils. » écrivent-ils.

En parallèle, ce sont les fabricants de consoles de jeu, Microsoft, Nintendo et Sony, qui ont demandé au Président des Etats-Unis de revoir sa décision, évoquant aussi pour leur part le poids sur les emplois aux Etats-Unis.

C’est le 2 juillet prochain que les nouveaux tarifs de droits de douane doivent entrer en vigueur.

Apple déjà recadré par Trump

En septembre dernier, c’est Apple qui avait alerté sur l’impact négatif d’une nouvelle hausse des droits de douane sur la croissance, la compétitivité et les prix de vente au détail de produits électroniques.

Dans un courrier au Département du commerce américain, Apple a listé les produits qui seraient touchés par une augmentation des droits de douane. L’iPhone n’est pas mentionné.

En revanche, le Mac mini, l’Apple Watch, l’Apple pencil, l’enceinte intelligente HomePod, les écouteurs sans fil AirPods et les casques Beats y figurent.

La réponse de Donald Trump est arrivée sur Twitter : « Les prix Apple pourraient augmenter en raison des énormes droits de douane que nous allons peut-être imposer à la Chine – mais il existe une solution simple où il y aurait ZERO taxe [douanière] et même une incitation fiscale. Fabriquez vos produits aux États-Unis au lieu de la Chine. Commencez à construire de nouvelles usines maintenant. Excitant ! »

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :