Pour gérer vos consentements :

Dropbox chouchoute les admins et renforce la collaboration

Dropbox mène depuis quelque temps une véritable opération séduction vis-à-vis des entreprises. Le spécialiste du stockage Cloud profite de chaque annonce touchant les entreprises pour afficher la conversion de plusieurs grands noms. Preuve que l’image de Dropbox terreur des DSI s’est transformée en un outil sûr et utile à la productivité.

Dropbox continue cette stratégie de séduction avec comme cible les administrateurs IT. Prescripteurs, la firme américaine a décidé de les chouchouter en leur apportant plusieurs innovations. Regroupé sous le vocable Admin X, Dropbox veut réinventer l’expérience administrateur au même titre que l’expérience utilisateur (UX). Mais sous ce concept se cache une refonte de la console d’administration avec plus de fonctionnalités.

Une console repensée et les dossiers équipes

L’interface de la console a été repensée pour un accès plus direct à certaines fonctions comme le pilotage des éléments de sécurité comme les mots de passe, l’authentification à double facteur et le SSO. De même, le journal d’activité a été étoffé pour visualiser plus d’évènements (ajout, suppression de fichiers). Les administrateurs peuvent également gérer plus rapidement les groupes au sein de l’entreprise. D’ici la fin de l’année, cette console sera enrichie de la fonction de Mobile Device Management (MDM), nous a précisé Marcio Von Muhlen, responsable produit chez Dropbox. Les autres fonctionnalités sont disponibles immédiatement.

Autre grand apport d’Admin X, l’arrivée de dossiers équipes. Ces dossiers sont une évolution logique du partage de fichiers, il y a eu les dossiers individuels, puis les dossiers partagés au sein de l’entreprise. Maintenant, Dropbox segmente ces dossiers en version équipe, « pour aller vers les métiers », précise Marcio Von Muhlen. Ces dossiers donnent à l’administrateur une plus grande granularité dans les permissions d’accès ou d’édition. Il peut également avoir une vue globale et gérer ces dossiers équipes au sein de la console. Enfin, l’administrateur peut également contrôler la gestion de la synchronisation du contenu de ces dossiers. Les dossiers équipes vont être progressivement déployés, assure le responsable produit.

A lire aussi :

Dropbox améliore Pyston, son offre Python de hautes performances
Dropbox enrichit ses outils de productivité

Crédit Photo : Rawpixel.com-Shutterstock

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

1 jour ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

1 jour ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

1 jour ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

1 jour ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

1 jour ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

2 jours ago