Pour gérer vos consentements :

Dropbox Entreprises renforce la sécurité des documents partagés

Hantise des DSI à l’heure du développement des usages personnels en entreprises, Dropbox tente depuis plusieurs mois de gommer son image de vilain petit canard en développant un produit respectant les canons de l’entreprise. Aujourd’hui, le spécialiste du stockage et du partage de fichiers en mode cloud étoffe son offre entreprise avec des fonctionnalités supplémentaires.

La sécurité et le contrôle de ce type de solutions sont les points importants mis en avant par les DSI et plus encore les RSSI. Pour les rassurer, Dropbox va par exemple leur donner la main sur la gestion des mots de passe et des dates d’expiration (cf tableau ci-dessous) pour la consultation de documents disponibles à l’extérieur de l’entreprise. Les responsables IT vont pouvoir également donner des autorisations pour la lecture seule des fichiers partagés. « Les équipes pourront ainsi déterminer qui peut afficher et modifier les fichiers qui se trouvent dans un dossier partagé », explique dans un blog Ilya Fuchman, responsable produit chez Dropbox.

Plus de collaboration et une recherche optimisée

Un autre aspect d’amélioration est la recherche intégrale (cf image ci-dessous) à travers les dossiers et les fichiers pour éviter de perdre du temps en navigation sur son compte. Le projet Harmony va également faire partie des évolutions de l’offre entreprise. Ce projet a été présenté au mois d’avril dernier et selon la responsable, « il permet aux équipes de voir qui travaille sur un fichier Office de Microsoft (Excel, PowerPoint ou Word) dans un dossier partagé et de pouvoir interagir à distance ».

L’ensemble des fonctions citées précédemment vont être prochainement disponibles pour les clients de Dropbox Entreprises, mais la société indique que certaines de ces options sont déjà activables pour les organisations dans le cadre du programme d’accès en avant-première.

La bataille dans le stockage cloud et le collaboratif fait rage pour séduire les entreprises. Dernière initiative en date Zocalo d’Amazon, mais aussi le partenariat entre Box et Microsoft. Dropbox n’est pas en reste à travers un accord européen avec Deutsche Telekom pour intégrer nativement les terminaux vendus par l’opérateur allemand.

Lire aussi :

Dell renforce la sécurité dans Dropbox

Cloud : Edward Snowden cloue au pilori Dropbox, Skype et Google

Recent Posts

Guardia Cybersecurity School prépare sa rentrée avec CGI

Guardia CS, nouvel acteur sur le marché de la formation cyber post-bac en France, ajoute…

2 heures ago

Apple répond à l’épisode Pegasus avec un « mode isolement »

Apple intègre à la bêta d'iOS un « mode isolement » optionnel qui restreint les…

3 heures ago

IBM acquiert Databand.ai : de la data quality à l’observabilité des données ?

Data quality ou « observabilité des données » ? IBM préfère le second terme pour…

5 heures ago

Cybersécurité : la Cnil met les collectivités face à leurs responsabilités

La Cnil adresse une forme de rappel à l'ordre aux collectivités territoriales en matière de…

7 heures ago

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

21 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

24 heures ago