Dropbox rachète CloudOn pour faciliter l’accès mobile d’Office

CloudDSIMobilitéProjets

Dropbox rachète la start-up CloudOn spécialisée dans le partage et l’édition de fichiers bureautiques sur Android et iOS.

Dropbox vient de racheter la start-up CloudOn. Pour un montant non dévoilé. Cette start-up israélienne exploite depuis trois ans un service en ligne qui permet de créer, d’éditer et de partager des fichiers. Sa particularité : une compatibilité avec les principales suites bureautiques du marché assurant notamment un accès natif aux documents Office sur iOS et Android, assure ITespresso.fr.

CloudOn ferme ses services

Pour développer ses produits, la start-up s’est s’appuyée sur une enveloppe de 25 millions de dollars constituée en plusieurs tours de tables, dont le plus important bouclé en juin 2012. Un bouquet de fonds basés dans la Silicon Valley (Translink Capital, The Social+Capital Partnership, Rembrandt Venture Partners et Foundation Capital) qui avaient injecté 16 millions de dollars.

Conséquence de cette opération, CloudOn fermera définitivement ses services le 15 mars 2015. Les utilisateurs devront s’assurer, pour récupérer leurs documents édités en local, de les migrer vers des espaces Cloud. En guise de contrepartie, de l’espace gratuit leur sera offert à vie sur Dropbox, avec également plusieurs mois gratuits en cas d’abonnement annuel à la formule Dropbox Pro.

Un pied en Israël

Selon le Wall Street Journal, l’opération s’est déroulée sur le modèle de « l’acqui-hire » : les équipes de CloudOn – une trentaine de collaborateurs –  rejoindront celles de Dropbox. Le spécialiste américain du stockage en ligne récupère aussi du patrimoine immobilier : les bureaux de CloudOn, installés dans la ville de Herzliya, deviendront son deuxième pied-à-terre dans la zone Europe après celui ouvert en 2013 à Dublin (Irlande). Une internationalisation cruciale si l’on considère que 70 % des quelque 300 millions d’utilisateurs que compte Dropbox sont situés hors de son marché natif, les Etats-Unis.

CloudOn s’inscrit dans la suite d’acquisitions stratégiques réalisées par Dropbox ces derniers temps à travers le partage sécurisé de liens avec Droptalk, l’accès distant aux ressources d’entreprise avec MobileSpan ou encore la messagerie instantanée collaborative avec Zulip. Récemment, Dropbox a passé un accord de partenariat avec Microsoft afin de faciliter l’accès aux documents Office stockés dans Dropbox depuis les applications bureautique. Un accord dont les développements pourraient directement impliquer CloudOn désormais.


Lire également
Dropbox : une rumeur de piratage et un bug qui efface des fichiers
Avec Simply Secure, Google et Dropbox veulent simplifier la cybersécurité
Dropbox : Hausse des requêtes étatiques au début 2014


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur