Pour gérer vos consentements :

Dropbox se place dans le BYOD avec MobileSpan

Les emplettes de Dropbox continuent selon nos confrères d’ITespresso. La semaine passée, la société dirigée par Andrew Houston officialisait le rachat de Droptalk, start-up américaine dont l’offre associe stockage en ligne et discussion instantanée. Une nouvelle acquisition stratégique vient d’être annoncée. Inscrite dans une logique d’intégration de la mobilité au sein de l’offre professionnelle « Dropbox for Business », l’opération porte sur la jeune entreprise californienne MobileSpan. Celle-ci propose, depuis 2011, des solutions d’accès sécurisé aux données d’entreprise situées derrière un pare-feu.

Une fois la passerelle logicielle MobileSpan déployée sur site, les utilisateurs des plates-formes Windows (desktop) et iOS (iPhone, iPad) peuvent l’exploiter pour se connecter, depuis n’importe quel endroit, à des ressources internes – partages, domaines SharePoint… – comme s’il s’agissait d’espaces cloud, le tout sans passer par un réseau privé virtuel (VPN). Cet environnement que MobileSpan appelle « Uncloud » (littéralement, le « non-cloud ») propose un mode hors-ligne et une synchronisation des documents avec gestion des conflits.

Une équipe et une technologie absorbées par Dropbox

Conséquence du rachat, l’offre ne sera plus accessible au-delà du 31 décembre 2014. Son développement est suspendu sans délai. Selon TechCrunch, toute l’équipe de MobileSpan rejoindra Dropbox dans son siège social de San Francisco. En tête de liste, le CEO et cofondateur Sanjeev Radhakrishnan, ancien de Google, où il a contribué, entre 2007 et 2011, au développement des technologies Google Cloud Print (impression via le cloud) et Chrome Frame (intégration du moteur de Google Chrome au sein d’Internet Explorer).

Lui aussi passé par Google, où il a travaillé sur l’intégration des plugins (Flash, Silverlight, Java, QuickTime), Amit Joshi sera également du voyage. Même constat pour le CTO Nils Bunger, serial-entrepreneur impliqué notamment dans le fonds d’investissement privé Foundation Capital et fondateur de Pano Logic, un spécialiste des solutions de virtualisation des postes de travail.

Début 2013, MobileSpan avait levé 2,3 millions de dollars auprès de True Ventures et K9 Ventures, deux pointures de la Silicon Valley.

Crédit illustration : kentoh – Shutterstock.com

A lire aussi :

Dropbox s’offre une messagerie instantanée d’entreprise

Recent Posts

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

6 heures ago

ERP : Infor suspend le projet CM3

Infor va abandonner le projet CM3, une version sur site et conteneurisée de son ERP…

6 heures ago

Mainframe : IBM Cloud lance z/OS en tant que service

Le groupe IT confirme la disponibilité d'une instance serveur virtuel de développement et de test…

7 heures ago

Cybersécurité : les 3 points clés de l’accord ANSSI-CEA

L'ANSSI et le CEA ont signé un accord-cadre d'une durée de trois ans axé sur…

12 heures ago

MLPerf : les 5 nouveaux systèmes référents en entraînement

Cinq configurations se partagent les premières places sur les huit tests du dernier benchmark MLPerf…

12 heures ago

Chargeur universel : l’USB-C, spectre mondial pour Apple

L'aboutissement des démarches de l'UE sur la question du « chargeur universel » a suscité…

14 heures ago