DSG s’empare de Fotovista (Pixmania)

Cloud

Le groupe DSG, ex-Dixons, vient d’annoncer qu’il prenait le contrôle de 75% du groupe Fotovista pour un montant total de 266 millions d’euros. Fotovista, dont le siège est à Paris, c’est d’abord Pixmania, un des pionniers du commerce en ligne

Personne ne s’y attendait. Ni les analystes, ni les salariés de Fotovista qui ont été alertés 30 minutes avant la presse… Le britannique DSG, qui exploite notamment les magasins PC City et PC World en Europe, s’empare de 75% du groupe Fotovista pour 266 millions d’euros. Fotovista, c’est primashop.com, etreenceinte.com, apache.fr, japan diffusion, Foci, e/merchant mais aussi et surtout Pixmania.com.

Bien entendu, c’est sur ce dernier volet que DSG marque des points. Car Pixamnia, dont le coeur de métier est la photo numérique et la vente de produits high tech, est une entreprise plus que rentable. Rappelons que ce groupe est le seul à être présent au niveau paneuropéen. Cette opération concerne aussi les 250 boutiques françaises spécialisées dans la photo. Lancé par les deux frères Rosenblum (qui devraient rester dans le groupe), le concept de Fotovista a largement fait ses preuves et il totalise désormais 1.450 collaborateurs. Le groupe a généré un chiffre d’affaires non audité d’environ 450 millions d’euros à la fin mars 2006. Ses activités en ligne représentent 80% de son chiffre d’affaires. Les ventes consolidées du groupe en mars 2005 étaient de 354,1 millions d’euros. Pour ce qui est de l’acquisition, DSG réglera 155 millions à l’actionnaire principal LMBO et 35 millions aux fondateurs et dirigeants, les deux frères Rosenblum. Les 75 millions d’euros restants seront payés en achat d’actions nouvelles. DSG International n’a rien à envier à Fotovista puisque le groupe est lui-même très tourné à l’international et possède un réseau de 1.400 magasins de PC World au Royaume-Uni en passant par PC City en France. John Clare, le p-dg de DSG a indiqué : “Cette acquisition, qui concerne une société bien établie dans le bassin européen, renforce la bonne santé de notre groupe qui est déjà solide. Avec cet accord, nous devenons le revendeur de produits électroniques grand public le plus attractif d’Europe. Je suis ravi d’accueillir Fotovista au sein de notre groupe.” En ce qui concerne les deux fondateurs de Fotovista, les deux frères, Steve et Jean-Emile Rosenblum, ont simplement déclaré : “DSG est une société qui compte déjà plusieurs succès. La fusion de nos équipes devrait permettre à DSG de devenir un géant de la revente en ligne d’électronique”. En tout cas, le duo de dirigeants ne semblait pas sur le point de vendre son bébé lors du Focus Partner de Fotovista qui s’est déroulé le 28 mars dernier à Paris. Bien entendu, cette acquisition est soumise à l’aval des autorités de la concurrence qui devrait donner son avis début mai.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur