Pour gérer vos consentements :
Categories: DSIProjets

Quand les DSI font de l’alignement stratégique un facteur clé de succès

Le spécialiste des solutions de stockage as-a-service Pure Storage a livré les résultats d’une enquête* menée en Europe auprès de 504 responsables informatiques.

Quels sont les principaux éléments à retenir pour la France ?

74% des responsables IT interrogés considèrent jouer un rôle significatif dans leur entreprise. Ils se disent avant tout motivés par leur contribution à la transformation numérique de leur organisation (pour 66% du panel français). L’accompagnement des équipes IT (49%) et la reconnaissance de la fonction « stratégique » de leur service dans l’entreprise (47%) suivent.

En revanche, ils sont moins nombreux à se dire motivés par les technologies elles-mêmes (21%), relèvent les auteurs du rapport. Les problématiques de pilotage prennent le dessus.

Coordination entre IT et Métiers

L’alignement entre performances technologiques et objectifs commerciaux est un enjeu clé. En France, 6 répondants sur 10 considèrent que cet alignement est effectif, alors qu’une minorité (47% tout de même) le pensait il y a deux ans.

En outre, les responsables IT veulent renforcer la relation professionnelle avec d’autres dirigeants. Les plus souvent mentionnés par les DSI sont : le directeur financier (pour 51% du panel), le responsable des opérations (COO) (38%) et le directeur produit (CPO) (35%).

Dans ce cadre, les spécialistes des technologies considèrent l’agilité (citée par 87% des répondants), l’optimisation des coûts (82%), l’amélioration de l’expérience client (81%) et le soutien au travail hybride (77%) comme les grandes priorités du moment.

Cependant, 37% se disent préoccupés par l’équilibre à trouver entre innovation et réduction des coûts. « Pour atteindre les niveaux d’agilité, d’engagement client et d’innovation qu’ils cherchent à prioriser, les responsables informatiques devraient être en mesure d’utiliser la technologie de manière flexible, en augmentant et en réduisant les solutions en fonction des besoins », déclare James Petter, VP International chez Pure Storage.

« La liberté offerte par cette approche permet d’investir davantage de temps et de ressources dans des projets innovants. Et la plus grande voix au chapitre pour laquelle les DSI se sont battus doit être préservée, il en va de même des opportunités de partenariats plus étroits avec les conseils d’administration », a ajouté le dirigeant.

*L’enquête a été menée en avril et mai 2021 par l’agence Insight Avenue pour l’entreprise de Mountain View (Californie) Pure Storage. 504 responsables IT de sociétés de plus de 500 collaborateurs en France, Allemagne, Espagne, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suisse sont concernés. Source : « Rapid Agility 2021 Report ».

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

17 heures ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

17 heures ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

20 heures ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

22 heures ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

23 heures ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago