DSI : faites de la place !

Régulations

L’encombrement des postes de travail freine la productivité, selon une étude

Equipements informatiques, câblages, périphériques multimédias, chargeurs de batterie…, le bureau d’un salarié ressemble aujourd’hui de plus en plus à un stand technologique. Et cet encombrement freinerait la productivité selon une étude de ICR pour Avocent auprès de 573 DSI américains, anglais, français et allemands.

Ainsi, 65% des directeurs informatiques interrogés estiment que la surface de travail des collaborateurs est encombrée, un désordre qui mécontente les DSI selon l’étude… Pourtant, seulement la moitié des DSI interrogés (56 %) ont défini des règles pour encadrer l’utilisation de produits informatiques non fournis par l’entreprise.

L’étude parle même de “fardeau” pour les DSI. “Cet encombrement constitue un fardeau conséquent pour les équipes informatiques. Globalement, 49 % des personnes interrogées déclarent qu’entre 10 et 25 % des appels de help desk concernent le câblage ou la connectivité. En outre, ce désordre ralentit le travail des techniciens informatiques. Dans les différents pays, un DSI sur deux estime que les écheveaux de câbles et le désordre régnant pénalisent les mises à niveau et les interventions de maintenance sur les postes de travail”.

Selon 55 % des personnes interrogées, cet encombrement généralisé des postes de travail affecte également la productivité des utilisateurs, un impact qui amène plus de 60 % de ces DSI à utiliser ou à envisager l’utilisation de nouvelles technologies pour y remédier. On aimerait bien connaître ces nouvelles technologies pour éviter le bordel sur les bureaux…

Avocent a évidemment la réponse et propose l’utilisation de commutateurs de bureau qui permettent avec un clavier, d’un écran et une souris de piloter plusieurs ordinateurs. Et pour faire le tri dans les papiers, les clés USB et les iPod, ça marche aussi ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur