Pour gérer vos consentements :
Categories: DSIProjets

DSI et Métiers : un alignement stratégique… en dents de scie

L’alignement stratégique est une vieille antienne. Mais qu’en est-il aujourd’hui de la coopération entre les directions des systèmes d’information (DSI) et les décideurs métiers ?

Dimensional Research a interrogé pour Mendix plus de 1000 décideurs informatiques et responsables métiers en Europe et en Amérique du Nord pour en savoir davantage.

L’écrasante majorité (95%) considère qu’une équipe Tech (IT) engagée dans des initiatives stratégiques apporte de la valeur à l’entreprise qui l’emploie. L’organisation concernée peut ainsi s’adapter plus rapidement à l’évolution du marché (pour 68% des répondants) et améliorer la productivité de ses collaborateurs (65%). Ou encore réduire les coûts (54%) en priorisant les opportunités d’affaires les plus rentables.

Malgré tout, des différends tenaces entre Métiers et IT limitent le champ des possibles.

Ainsi, 50% des DSI, mais 32% « seulement » des directions métiers, considèrent que les budgets alloués sont insuffisants pour répondre aux défis technologiques auxquels sont confrontées les entreprises.

Par ailleurs, 59% des DSI estiment que des problèmes liés aux systèmes d’information hérités (Legacy IT) compromettent la vitesse d’exécution de projets.

En revanche, ils ne sont plus que 31% à le penser au sein du panel Métiers. Une population qui déplore pourtant, à 61%, que les équipes IT ne déploient que la moité des idées/projets métiers.

Ces derniers peuvent alors choisir de contourner la DSI…

Dans l’ombre de la DSI

70% des responsables informatiques interrogés jugent que déployer des applications dans l’ombre du département informatique (Shadow IT) est une mauvaise idée.

En revanche, 69% des décideurs métiers pensent le contraire. Pour eux, agir en dehors du contrôle de l’IT est plutôt une bonne chose. Elle leur permet de gagner du temps.

Mais à quel prix ?

Pour 91% des DSI, déployer des applications sans en comprendre l’impact sur le système d’information et la sécurité de l’organisation est dangereux.

(photo by rawpixel.com via pexels)

Recent Posts

RGPD : vers une nouvelle méthode de calcul des amendes

Le Comité européen de la protection des données (CEPD) a adopté de nouvelles lignes directrices…

2 heures ago

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

19 heures ago

DevSecOps : Snyk nomme Adi Sharabani CTO

Snyk a recruté Adi Sharabani au poste de chief technology officer. Il encadre l'évolution technique…

20 heures ago

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

21 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

22 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un catalogue de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses soins.…

1 jour ago