Dépenses IT : les DSI se réconcilient (un peu) avec les métiers

DSIProjets

La majeure partie des dépenses informatiques sont désormais contrôlées par les directions métiers. Un défi de taille pour la DSI, selon IDG.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La plus grande autonomie technologique des métiers est une opportunité pour les entreprises, mais elle n’est pas sans risque. C’est ce que montrent les résultats d’une enquête* internationale menée par IDG pour Snow Software (gestion d’actifs logiciels).

67% des 450 décideurs IT interrogés déclarent que plus de 50% des dépenses informatiques sont désormais directement contrôlées par les unités métiers. 78% considèrent que c’est une bonne chose (65%), voire une très bonne chose (13%) pour l’organisation dans son ensemble.

Quels sont les avantages les plus souvent cités ? 54% des DSI disent pouvoir consacrer davantage de temps à la stratégie et à l’influence qu’ils peuvent avoir ou obtenir au sein du conseil d’administration de leur groupe. Libérer du temps pour analyser l’usage et les coûts des technologies (argument cité par 46% du panel) et apparaître plus innovant et à l’écoute des unités d’affaires (45%) sont les autres avantages les plus souvent cités.

Migration cloud

Globalement, plus d’un tiers de la dépense informatique du panel est orientée vers le cloud – logiciels, plateformes et infrastructures en tant que service (SaaS, PaaS, IaaS).

Les défis d’intégration avec le matériel et les logiciels hérités (Legacy IT) inquiètent 62% des répondants. Les éventuels coûts cachés par les fournisseurs cloud (56%) et les difficultés potentielles d’optimisation applicative (53%) sont d’autres sujets d’inquiétude pour les DSI.

En outre, ils redoutent les conséquences d’achats et de déploiements d’applications et de services opérés dans l’ombre du département informatique (shadow IT). Ainsi, un tiers déclare pouvoir déterminer avec précision quelles applications cloud sont utilisées dans l’entreprise uniquement lorsque celles-ci ont été achetées par la fonction IT elle-même…

Il reste que la modernisation applicative et l’optimisation des coûts sont des priorités.

En outre, 64% des DSI pensent que, d’ici deux ans, ils seront davantage jugés sur leur capacité à soutenir la croissance du business que sur la mesure d’une gestion opérationnelle de l’IT.

*450 DSI et décideurs IT d’entreprises de plus de 1000 employés ont été interrogés par IDG Connect pour Snow Software. Allemagne, Royaume-Uni, Irlande et États-Unis sont couverts. (source : « What decentralized IT spend means for the CIO role ».

(crédit photo © shutterstock)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :