Du nouveau dans l’affaire du Warez de Montpellier

Sécurité

Il y a deux semaines avait lieu une vaste arrestation dans le milieu du piratage de films. Quatre montpelliérains viennent d’être mis en examen

On vous le disait dans nos pages, les arrestations à grande échelle dans le milieu du warez commencent à porter leurs fruits. Quatre pirates de films (camcorders) ont été mis en examen pour avoir copié des films et vendu des milliers de DVD clandestins. Ces derniers s’étant fait “prendre” sur le carton de cette année ” Bienvenue chez les Ch’tis “.

Résultat d’une enquête au long cours, les services de la Brigade Centrale de Répression des Contrefaçons Industrielles et Artistiques (BCRCIA) avaient interpellé ces pirates adeptes du Camcording, il y a deux semaines environ.

Depuis mai 2007, l’ALPA (Association de Lutte Contre la Piraterie Audiovisuelle) était sur leur trace. Les services de police ont alors ouvert une information judiciaire qui a mené à de multiples arrestations dans la région de Montpellier mais aussi dans de nombreux pays francophones comme la Belgique, ou la Suisse. Des arrestations qui seront encore très nombreuses dans les semaines à venir selon une source proche du dossier.

Selon les enquêteurs, ces pirates auraient vendu ces DVD sur les marchés ou via leur site Internet pour la somme de 22 euros, selon la police : “Ces quatre Montpelliérains n’ont pas hésité à diffuser le film le jour même de l’annonce officielle de sa commercialisation “. Ils viennent d’être mis en examen.

Si la réquisition de bande organisée est retenue par la justice, les accusés encourent jusqu’à 5 ans de prison et 500.000 euros d’amende. Sans omettre que des dommages et intérêts pourraient s’additionner si les distributeurs belges du film ” Bienvenue chez les Ch’tis ” décident de porter plainte.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur