Du nouveau du côté d’AOL

Régulations

Le FAI, qui est aussi un opérateur de services de communication annonce la disponibilité d’une nouvelle mouture de son Webmail et de son service de messagerie instantanée (AIM)

La messagerie électronique et l’AIM d’AOL ont donc subi une cure de rajeunissement. Ces deux services sont accessibles à tous les internautes, qu’ils soient abonnés au FAI ou pas (lire notre encadré).

Rappelons que l’AOL WebMail permet à tous les titulaires d’un compte de retrouver leurs e-mails AOL sur leur poste de travail ou en utilisation nomade. La création d’un compte de messagerie électronique dont le suffixe est “@aol.fr” est gratuite. A noter que c’est la première fois depuis son installation en France en 1996 qu’AOL propose une version de AOL WebMail grand public.

L’interface du webmail est totalement nouvelle. Et l’utilisateur a désormais la possibilité de créer jusqu’à 7 pseudonymes via l’assistant AOL. Ils sont ensuite gérés au sein de la même interface avec la possibilité de passer de l’un à l’autre en un seul clic. Un nouveau service dénommé “la boîte à photos permet également à ceux qui le souhaitent de se partager des images.

Par ailleurs, depuis la page d’accueil, l’utilisateur accède à AIM, la messagerie instantanée AOL et peut communiquer en temps réel par Chat, conversation audio ou vidéo (à partir de Windows 2000 et XP ? nécessite une connexion ADSL).

L’espace de stockage du webmail est de 2 Go disponibles et sécurisés sur les serveurs AOL pour conserver tous les e-mails désirés, mais aussi envoyer et recevoir des pièces jointes volumineuses.

Morgan Petitpré, chef produit communication chez AOL explique la stratégie du groupe “Nous avons souhaité améliorer AOL WebMail pour le rendre encore plus performant, plus simple d’accès et à quelques clics seulement de l’offre logicielle d’AOL.”

Le nouveau AIM offre un nouvel environnement en laissant libre choix à l’utilisateur du mode de communication : message instantané, e-mail, SMS, audio et vidéo (ces 2 derniers nécessitent une connexion ADSL). AIM intègre totalement AOL WebMail et offre des fonctionnalités parmi lesquelles la possibilité de multiconférences.

La nouvelle version d’AIM permet aux utilisateurs d’organiser des conférences audio en invitant jusqu’à sept contacts à prendre part à la conversation ou des chats avec vingt contacts simultanément. A l’instar d’un MSN, l’utilisateur peut lancer sa boîte aux lettres depuis AIM, et accéder ainsi à ses e-mails rapidement.

Une stratégie tournée vers les services ouverts

AOL fait sa révolution. Le fournisseur avait jusqu’à aujourd’hui une stratégie simple: recruter des abonnés et les fidéliser grâce à des services propriétaires comme la messagerie instantanée (AIM) ou les contenus multimédias. Une stratégie qui montre ses limites tant la concurrence dans ce secteur est acharnée. La preuve: AOL France n’a jamais réussi à rattraper son retard face à Neuf Cegetel, Free ou encore Wanadoo.

Aujourd’hui, AOL met en place une nouvelle politique qui sera appliquée à toutes ses filiales, et donc en France. Un véritable virage à 180 degrés puisque le FAI a décidé d’ouvrir son portail de contenus et ses services (comme la messagerie instantanée, AOL Photo ou le webmail) à tous les internautes, abonnés ou pas. Terminé l’environnement fermé et propriétaire d’AOL qui avait fait sa fortune mais aussi entraîné par la suite son déclin.

Ces contenus, pour la plupart gratuits, seront disponibles à la demande via un portail ouvert et orienté Web 2.0, c’est-à-dire, dans lequel les internautes peuvent interagir. Traduction: AOL se rapproche de la stratégie des géants du Web comme Google ou Yahoo.

Le groupe entend désormais diversifier ses sources de revenus via ce portail. Des sources issues de la publicité et des contenus payants.

“A la fin 2005, 78% des revenus d’AOL France provenaient de l’accès, 11% des services payants et 11% de la publicité. Notre ambition est de parvenir d’ici 2008 à une ventilation équilibrée de ces postes: 33% pour l’accès, 33% pour les services, 33% pour la publicité”, explique Carlo d’Asaro Blondo, p-dg d’AOL France.

Multiplier les revenus grâce à des services et des contenus ouverts, pourquoi pas. Faut-il encore que ces contenus soient de qualité. C’est l’ambition d’AOL qui va multiplier la création de chaînes thématiques à contenus forts et interactifs.

Ce nouveau business model pour AOL doit lui permettre de sortir de la sacro-sainte logique unique de l’abonnement. Mais en proposant un portail ouvert notamment financé par la pub, AOL espère bien aussi mettre en place un bon produit d’appel pour recruter de nouveaux abonnés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur