Du scénario au ‘storyboard’, une solution efficace, ludique

Régulations

Inquiets de tester un logiciel de storyboard, nous avons été surpris de découvrir une application simple et accessible, qui nous a permis de présenter rapidement et facilement un scénario sous forme d’images

Panorama des outils de création, suite. Après l’écriture avec Phraseo et le scénario avec Final Draft, nous passons à la phase du storyboard, ce découpage graphique d’un film qui reproduit chaque scène sous forme de dessins, avec StoryBoard Quick.

Si en matière de scénarios Final Draft est une référence, pour le storyboard il en va de même avec StoryBoard Quick. Et une surprise : la documentation nous indique “créer un storyboard? sans même savoir dessiner !“, et c’est vrai !. De même, lorsque nous lisons que ce logiciel est “simple, performant et intuitif“, là aussi force est d’avouer que la publicité ne nous a pas trompé ! Bien que n’étant pas des professionnels du cinéma, nous réserverons notre jugement sur l’expression performant, qui cependant nous a paru qualifier ce produit. Simple et intuitif StoryBoard Quick est un logiciel de création de storyboard. Il permet donc une vision globale des plans d’un film qui vont se créer un par un. Il peut d’ailleurs reproduire un scénario structuré, en important les données de Final Draft par exemple. A la base, le logiciel propose un plan de travail sur lequel viennent se placer les éléments qui composent le plan d’une scène. Décors, personnages et accessoires, extraits des bibliothèques d’images fournies ou importées, sont réduits ou agrandis, placés, déplacés, positionnés d’un simple clic. Un objet peut être déplacé dans les trois dimensions. Un personnage peut prendre une posture ?debout, marcher, courir, assis, couché, ou autre ? orienté de face, de dos ou de côté, réduit ou agrandit afin d’intégrer le décor. Quant aux actions, elles sont matérialisées par des flèches. Pour les cinéastes, mais aussi pour les vidéastes Par sa simplicité, construire un storyboard devient un jeu de construction graphique, avec le film ou la séquence vidéo qui se construit sous nous yeux. Ce qui d’ailleurs amène à se poser de nombreuses questions créatives et permet à l’utilisateur d’adopter un regard critique et cinématographique. Scénario ou commentaires peuvent être ajoutés dans des zones de texte. Si une scène convient mais dispose d’une extension, elle peut être dupliquée et prolongée. Ensuite intervient le montage. Le storyboard est alors présenté sous la forme d’un enchaînement de vignettes qui peuvent être réorganisés par simple glissé. Puis il peut être imprimé ou exporté au format HTML. La simplicité de StoryBoard Quick, distribué par www.movie-soft.com, lui permet de s’adresser aux professionnels du cinéma ou de la télévision, bien évidemment, mais aussi aux vidéastes amateurs, qui vont trouver là un logiciel pour accompagner leurs ambitions créatives.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur