Dunnington, Nehalem, Larrabee, la révolution Intel est en marche

Cloud

Le fondeur américain détaille sa stratégie dans le domaine du multicœur. Les nouvelles solutions, quatre six et huit cœurs ciblent tous les segments…

Nehalem, Larabee, Dunnington… les prochains bébés d’Intel dévoilent leurs feuilles de route à quelques semaines de son Developer Forum qui se tiendra cette année à Shanghai.

Dunnington, pour les pros…

Honneur au processeur Dunnington qui cible les serveurs extensibles Multiprocesseur. Il combine la plate-forme Intel reposant sur le chipset 7300 et le processeur Quad Core Xeon.

Selon nos informations, Dunnington est uniquement compatible avec la plate-forme Caneland et sera disponible au second trimestre 2008.

dunnington.jpg

Dunnington est le premier processeur du géant américain à utiliser l’architecture ou IA (Intel Architecture) avec 6 coeurs. La solution est basée sur la technologie de gravure en 45 nm high-k et dispose de nombreux caches partagés.

Notons que Dunnington supporte également la technologie FlexMigration. Cette dernière permet la migration d’une machine virtuelle sur serveurs, de la technologie 65 nm à 45 nm. Enfin, la consommation de la puce devrait demeurer en dessous de la barrière des 120 W, et sa fréquence de bus est de 1.066 MHz.

La révolution Nehalem

Derrière ce nom de code se cache la nouvelle microarchitecture dynamique du fondeur. Selon nos informations, Nehalem va transformer radicalement les performances et la consommation d’énergie des solutions actuelles.

Nehalem est une solution évolutive, ces futures versions disposeront selon les besoins de 2 à 8 cœurs. Sur ces derniers processeurs, la technologie Hyper Threading de multi-threading va être revue. Il sera possible d’allouer dynamiquement des threads additionnels, ce qui devrait faire détecter par l’OS la présence de huit cœurs logiques.

Larrabee, la fin du GPU est annoncée fin 2008, début 2009…

Intel délivre les informations au compte-gouttes. Larrabee est certainement le produit le plus important ou du moins le plus innovant du géant américain.

En effet, derrière ce curieux nom, Intel dissimule une véritable petite bombe qui va transformer l’architecture des ordinateurs de demain.

/images/l/larrabee/large.jpg” /> Avec une solution aussi puissante, les spécialistes du calcul intensif vont être intéressés. Intel ne le cache d’ailleurs pas, il vise très clairement les secteurs où le besoin de calcul est important.

Bien entendu, Larrabee va également se faire une place dans l’univers des joueurs en dopant les capacités graphiques des ordinateurs de la future génération.

Qui plus est, Ies API diffusées à grande échelle comme DirectX et OpenGL vont supporter les produits Larrabee.

L’architecture Larrabee va intégrer le modèle SIMD VPU (Single Instruction, Multiple Data) en haute performance et de nouveaux jeux d’instructions vectoriels incluant l’entier et l’arithmétique de virgule flottante, des opérations de mémoire vectorielles et des instructions conditionnelles.