Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéSmartphones

Durabilité des smartphones : cinq opérateurs de l’UE créent l’Eco Rating

On le sait, le remplacement prématuré des smartphones est une calamité pour l’environnement. Après l’indice de réparabilité développé par l’Ademe et lancé en France en début d’année, cinq grands opérateurs européens (1) dont Orange lancent l’indice Eco Rating.

Disponible à partir de juin dans 24 pays européens (2),  il promet de refléter la performance environnementale des  smartphones et des téléphones tout au long de leur cycle de vie.

Pour le lancement, des appareils de 12 marques (3) sont évalués par l’indice.  A noter que les iPhone d’Apple ne sont pas présents au catalogue qui doit s’enrichir de nouveaux modèles dans les prochains mois.

Eco Rating : 19 critères d’évaluation

« L’Eco Rating est calculé à partir des informations fournies par les fabricants et d’une méthodologie d’évaluation cohérente, équitable et objective, basée sur 19 critères. Ces éléments permettent d’attribuer une note globale pour chaque appareil  » indiquent les opérateurs.

Chaque appareil testé recevra une note globale sur 100 pour refléter sa performance environnementale basée sur cinq éléments : le niveau de durabilité, de réparabilité, de recyclabilité, le respect du climat et la préservation des ressources.

» L’Eco Rating a été développé avec le support technique et la supervision de l’IHOBE (Organisme public spécialisé dans le développement économique et la protection de l’environnement), avec la participation des constructeurs, et en utilisant les derniers standards et directives de l’Union Européenne, UIT-T, ETSI et ISO. De nouveaux paramètres ont été ajoutés lorsque cela était nécessaire. » précise

Il sera intégré  dans les boutiques physiques et / ou en ligne dès juin 2021.

Pour le moment, les initiateurs de l’indice n’envisagent pas de l’étendre à d’autres terminaux mobiles tels que l les tablettes, produits IoT,  routeurs  ou ordinateurs portables.

Lire aussi l’interview de l’expert  Frédéric Bordage, GreenIT.fr : « Sensibiliser cette industrie prendra toute une génération »

——————————————————————————————–

(1) Deutsche Telekom, Orange, Telefónica (O2 et Movistar), Telia Company et Vodafone

(2)Albanie, Autriche, Croatie, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lituanie, Macédoine du Nord, Monténégro, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Espagne, Suède, Turquie et Royaume-Uni.

(3) Bullitt Group (les téléphones robustes CAT et Motorola), Doro, HMD Global (téléphones Nokia), Huawei, MobiWire, Motorola / Lenovo, OnePlus, OPPO, Samsung Electronics, TCL / Alcatel, Xiaomi et ZTE.

Recent Posts

Collaboratif : Jamespot étoffe son portefeuille avec Diapazone

L'éditeur logiciel français Jamespot ajoute la brique d'orchestration de réunions Diapazone à son offre collaborative…

2 jours ago

Gestion des secrets : pourquoi les équipes DevOps sont à la peine

Les pratiques DevOps de gestion des secrets d'une majorité d'organisations ne sont pas normalisées et…

3 jours ago

Visioconférence : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche de la visioconférence et qu'attendre de leurs offres ? Éléments…

3 jours ago

Fargate : une nouvelle étape dans la transition Arm d’AWS

Le moteur serverless Fargate vient allonger la liste des services AWS exploitables avec les instances…

3 jours ago

Ransomware : l’essor de la cybercriminalité en tant que service

En France, le nombre d'attaques par rançongiciels (ransomwares) a augmenté de 255% en une année,…

3 jours ago

Sécurité du cloud : Google dresse un état des lieux

Le détournement de ressources cloud, par quels moyens et à quelles fins ? Un rapport…

3 jours ago