DVD Jon est définitivement libre

Sécurité

La police norvégienne renonce à faire appel de la relaxe du célèbre hacker

C’est une défaite supplémentaire pour l’industrie hollywoodienne du cinéma, la MPAA (The Motion Picture Association of America). La police norvégienne a indiqué ce lundi 5 janvier qu’elle renonçait à faire appel de la décision du tribunal qui a relaxé Jon Lech Johansen (dit DVD Jon), génie informatique de 20 ans. Il était accusé par les majors d’avoir « craqué » la protection anticopie des films DVD, ouvrant ainsi la voie à leur reproduction illicite.

Oekokrim, la brigade contre la criminalité financière, « a décidé de ne pas faire appel du verdict prononcé dans l’affaire des DVD », a-t-elle annoncé dans un communiqué, sans fournir de motifs pour cette décision. « La relaxe est donc maintenue », précise le communiqué. Hollywood voulait faire un exemple, c’est raté. Acquitté à deux reprises l’an dernier, en première instance puis en appel, « DVD Jon » était accusé d’avoir inventé, à l’âge de 15 ans, le programme DeCSS et de l’avoir mis en accès libre sur l’internet. Pour sa défense, « DVD Jon » avait estimé qu’il pouvait disposer librement d’un produit acheté légalement: il expliquait avoir cassé la protection des DVD pour son usage personnel afin de pouvoir les visionner sur le système d’exploitation libre Linux, et non pas pour en faire des copies à des fins commerciales. D’après le quotidien norvégien Dagbladet, Jon aurait déclaré à l’annonce du verdict : « Je vais célébrer le jugement en regardant des DVD sur un support non autorisé. » Une boutade qui ne fera pas du tout rire la MPAA…


Avis d'experts de l'IT