DVD Jon ouvre iTunes à tous les baladeurs

Régulations

Il faut croire que le célèbre cracker aime bien partager

La technologie de DRM (Digital Right Management) FairPlay de la firme de Cupertino a peut-être écrasé les allégations de technologie anti-concurrentielle et même les menaces brandies par certains pays dont la France, car Apple ne respecte pas le principe d’interopérabilité, mais pas le talent d’un petit norvégien de 25 ans.

iTunes n’a donc pas résisté au talent de Jon Lech Johansenn, alias DVD Jon. Notre“José Bové de l’informatique” vient en effet de trouver un moyen de cracker le code du DRM d’iTunes, la plate-forme de téléchargement d’Apple exclusivement réservée à l’iPod. Maintenant son ambition est d’en faire profiter un maximum de personnes.

Les fichiers téléchargés par l’intermédiaire d’iTunes ne fonctionnent normalement que sur les lecteurs de la marque. Du coup les rivaux de la firme de Cupertino et les consommateurs se plaignent constamment, et ils ont raison. Heureusement pour eux, le chevalier blanc de l’informatique est là pour les secourir et défendre leurs intérêts, quitte à risquer la prison.

Aujourd’hui DVD Jon annonce avoir rétro-inversé la technologie d’Apple, c’est-à-dire qu’il a analysé le comportement du système de DRM. L’objectif de cette technique peut être par exemple de créer un objet différent avec des fonctionnalités identiques à l’objet de départ sans contrefaire de brevet.

Ainsi, grâce à cette technique il est possible de lire les fichiers achetés sur iTunes sur n’importe quel baladeur numérique.

DVD Jon, qui ne se considère par comme un pirate, essaye maintenant de monétiser cette découverte en la proposant sociétés qui veulent que leurs contenus soient lisibles sur les produits de la marque à la pomme et proposés sur iTunes. Plutôt que de simplement casser le DRM, un exploit qu’il a déjà réalisé, Jon propose désormais de s’offrir la licence.

Cette nouvelle n’est peut-être pas très bonne pour la plate-forme iTunes, par contre cela devrait encore plus populariser l’iPod. Ce qui explique peut-être pourquoi Apple n’a pas encore réagi ! Mais il y a fort à parier que les avocats de la firme à la pomme ne laissent pas des entreprises tierce exploiter cette technique.

Considéré comme un héros dans son pays d’origine, la Norvège, il peut paraître surprenant que Jon Lech Johansen avance à visage découvert. Le ‘cracker’ a déjà essuyé les foudres de la MPAA (Motion Picture Association of America), l’association américaine des studios de cinéma, pour avoir illégalement distribué sur Internet un outil DeCSS, celui-là même qui permet de casser le code du DVD pour la copie.

Mais la justice norvégienne a donné raison à DVD Jon, estimant que la présence du code DeCSS ne permet pas de lire un DVD sur un PC. Une décision qui a encore plus popularisé DVD Jon auprès de nombreux internautes et utilisateurs de PC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur