E-administration : le 100e “Relais services public” est européen

Régulations

Quand les services publics européens se rapprochent grâce aux TIC. Dans les Ardennes, c’est un relais service public qui voit collaborer Français et Belges

Vireux Molhain, une petite commune des Ardennes, a ouvert le 100e « relais services publics » en France, en juin dernier. C’est ce qu’annonce la DGME, (direction générale de la modernisation de l’Etat), ce mois de juillet. Les relais services publics consistent à offrir aux usagers un bouquet de services publics dans un même lieu, notamment en utilisant les technologies de l’information, et en accompagnant les usagers. La charte prévoit notamment l a disposition d’un équipement informatique comportant au minimum un ordinateur connecté à Internet.”

Ce dispositif, qui existe depuis 2006, est particulièrement adapté aux territoires ruraux. Il a été conçu pour moderniser les « maisons de services » développées par les mairies.

E-Europe

Mais Vireux Molhain, est la première ville à mettre en place un premier relais service publics européen. En effet, la commune est située dans une enclave en territoire belge. Et, pour prendre en compte les flux transfrontaliers de personnes, et les réalités des bassins d’emploi, le projet a associé plusieurs organismes publics belges comme le service de l’emploi et l’institut de formation, ainsi que le commissariat wallon pour l’e-gouvernement et la simplification administrative.

La DGME, qui co-pilote le projet des RSP avec la Diact, (direction inter-ministérielle à l’aménagement et à la compétitivité du territoire) a donc signé un partenariat avec EASI-WAL, et la préfecture des Ardennes. Objectif : transposer l’initiative française de « Relais Services Publics » à des pays limitrophes et pourquoi pas, à terme, de créer un label RSP européen.

Les différents signataires de l’accord de partenariat se sont engagés à coopérer et à échanger sur leurs expériences respectives liées à l’administration électronique et à la simplification administrative.

Ainsi quand EASI-WAL garantira la formation des agents transfrontaliers au web wallon et notamment aux formulaires en ligne, la DGME apportera son expérience sur le pilotage du RSP. Enfin, la préfecture assurera une mission de prospective pour la mise en place d’une démarche de « Relais frontaliers Services Publics ».

L’Auvergne mise sur les points visio publics

Certaines régions ont choisi d’utiliser pleinement les tics pour palier la carence de services publics en milieu rural. Le Conseil Régional d’Auvergne, notamment, met depuis deux ans en place des « points visio publics » qui permettent aux usagers de rentrer en contact et d’effectuer des démarches auprès d’administrations diverses, via un même « guichet administratif virtuel ».Il s’agit de bornes connectées au haut débit, dotées d’un écran plasma, d’un scanner, d’une caméra et d’une imprimante. Aujourd’hui, la région en compte 36.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur