e-Commerce Cloud : pourquoi Adobe rachète Magento

Cloud

Ajouter la brique e-commerce à sa plateforme Cloud centrée sur les contenus et le marketing, c’est le sens du rachat de Magento par Adobe.

Adobe passe à l’offensive sur le e-commerce avec l’acquisition de Magento Commerce, classé parmi les leaders du secteur par Gartner en 2017. Et l’éditeur n’a pas lésiné sur le prix : 1,68 milliard $.

Stratégique, l’opération va enrichir sa plateforme  Cloud d’une brique essentielle : “L’ajout de Magento Commerce Cloud permettra l’intégration transparente du commerce dans Adobe Experience Cloud, offrant une plate-forme unique qui sert à la fois les clients B2B et B2C. La plate-forme Magento rassemble le commerce numérique, la gestion des commandes et l’intelligence prédictive dans une plate-forme de commerce unifiée permettant d’acquérir des expériences d’achat dans un large éventail d’industries.” explique Adobe.

Elle répond aussi à l’offensive de Salesforce qui s’était également engagé sur le secteur avec  avec le rachat de Demandware pour 2,8 milliards $ en 2016.

Contenus, marketing et e-commerce : la trinité selon Adobe

“Magento apporte l’activation du commerce numérique et l’orchestration des commandes à la fois pour les biens physiques et numériques dans divers secteurs, notamment les biens de consommation courante, la vente au détail et en gros” poursuit Adobe qui souligne la force de son écosystème de 300 000 développeurs produisant quantité de fonctionnalités pour la plateforme.

Avec un effectif de 750 personnes, Magento a dégagé, l’an dernier, 150 millions de dollars de revenus, avec des clients comme Canon, Coca-Cola, Nestlé et Warner Music qui travaillent aussi avec Adobe. 

Dans ce contexte de concurrence exacerbée entre plateformes Cloud, les liens noués avec Microsoft pourraient se resserrer, estiment certains observateurs. Ils se manifestent actuellement par des jonctions entre Adobe Experience Manager et Dynamics 365 ou encore Microsoft Teams et le Creative Cloud. 

Mark Lavelle, CEO de Magento, restera en poste. Il avait pris ses fonctions en 2015 après la revente d’eBay Enterprise, dont il était directeur, aux fonds Sterling Partners et Permira Funds pour près d’un milliard de dollars. Le fonds chinois Hillhouse Capital Group était venu renforcer Magento l’an dernier en investissant 250 millions de dollars.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur