e-commerce en France: vers les 30 milliards d’euros

Régulations

Le rythme de progression du commerce en ligne en France reste soutenu, il devrait tripler jusqu’en 2010 et dépasser les 30 milliards d’euros

5,7 milliards d’euros en 2004, 8,7 milliards en 2005, 12,1 milliards en 2006, et une projection à 21 milliards en 2008 et à 32,8 milliards en 2010, le commerce en ligne a le vent en poupe?

La Fevad (Fédération de la vente à distance) a présenté les chiffres de son secteur d’activité. Vente à distance et e-commerce confondus, ses adhérents et le secteur ont affiché un chiffre d’affaires global de 14 milliards d’euros en 2005, ce qui représente 5 % du commerce de détail non alimentaire en France.

Le haut débit (avec 90 % des internautes connectés) et la sécurisation des transactions en ligne sont les deux moteurs qui ont permis au commerce en ligne de décoller. 15,6 millions d’internautes auront consommé en ligne en 2006, soit un bond de 24 %, et plutôt des hommes.

Ils devraient être 26 millions d’e-consommateurs en 2011, et les femmes devraient devenir majoritaires.

Cette progression s’accompagne d’un phénomène inattendu, un panier moyen sur Internet à 90 euros, supérieur au panier moyen du commerce traditionnel !

L’e-commerce crée des emplois

Phénomène économique lié au commerce en ligne, selon la Fevad, les cybermarchands sont créateurs d’emplois.

Avec 15.500 employés, leurs effectifs ont progressé de 60 % en France depuis 2004.

Et le recrutement devrait continuer de progresser, de 29 % jusqu’en 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur