E-commerce français : 5,24 milliards d’euros au second trimestre

Cloud

Santé insolente pour le e-commerce au dernier trimestre. Les chiffres de l’Acsel apportent un peu de gaité dans une conjoncture morose.

Les sites de commerce électronique français auraient enregistré un chiffre d’affaires de 5,24 milliards d’euros au second trimestre 2009, soit une hausse de 30% comparé au second trimestre 2008. Pour parvenir à dépenser cette somme, les internautes ont réalisé 50,5 millions de transactions, soit une progression de + 35 % en un an. Logique, plus de passage, plus de ventes… Ces chiffres sont tirés du baromètre trimestriel de l’Acsel (Association de l’économie numérique), qui s’appuie sur les données fournies par les intermédiaires de paiement en ligne (Atos, Crédit Mutuel, Monext, Ogone, Paybox, PayPal, SP Plus/Caisse d’épargne ; incluant les cartes privatives).

Et mon e-entreprise, connait pas la crise Par rapport au premier trimestre, la croissance est de + 3 %, tandis que le premier trimestre affichait lui une légère baisse par rapport au quatrième trimestre 2008.Ce chiffre d’affaires et cette croissance peuvent surprendre en période de crise. Néanmoins, l’Acsel explique que : « la dynamique du marché est en partie soutenue par l’arrivée de nouveaux entrants qui affichent assez logiquement des taux de progression plus élevés que les acteurs installés depuis longtemps sur le marché.»

Par ailleurs, le groupement des cartes bancaires indique que plus de 8% des transactions réalisées sur les sites des e-commerçants français sont effectuées par des porteurs étrangers, alors qu’ils ne représentent que 3% de l’activité globale Cartes Bancaires.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur