E-tourisme : Sprice.com se la joue Google, Vinivi fait voter les voyageurs

Régulations

Pour voyager malin, la Toile recueille la majorité des suffrages. Comme quoi
tout n’est pas virtuel quand on évoque Internet…

L’e-tourisme occupe donc une place de choix dans l’univers en constante évolution du commerce électronique. En effet près de 10 millions de Français se rendent chaque mois sur Internet pour préparer un voyage.

Les ventes sur Internet ont progressé de plus de 40% au cours du 3e trimestre 2006. Sur les 12 mois de l’année 2006, le montant des ventes en ligne réalisé par les sites d’e-commerce a franchi la barre symbolique des 10 milliards d’euros pour atteindre plus de 12 milliards. Les billets d’avion et de train, les vêtements et les livres arrivent en tête des produits les plus commandés. (source : iCE/Fevad).

Hier 23 janvier, Sprice.com a annoncé son lancement sur ce secteur. Sa mission, fonctionner comme un moteur de recherche et comparer les prix afin de proposer aux internautes les meilleurs tarifs.

Il privilégie une ergonomie simple et une utilisation facile aisée. L’internaute saisit les critères du produit ou quelques mots-clés et les résultats de sa recherche s’affichent immédiatement.

A l’instar d’un Yahoo ou d’un Google, Sprice, est un outil de recherche verticale.

La recherche verticale est à son tout début en Europe et n’a pas encore été réellement lancée en Asie. “La transparence, la clarté, et la vitesse d’affichage sont cruciales, les utilisateurs sont très exigeants et nous devons toujours avoir un train d’avance par rapport à leur demande”, explique Pascal Bordat, p-dg de Sprice.

En un clic, l’utilisateur peut consulter des dizaines de sites de voyages. Les éléments constitutifs de l’offre des tours-opérateurs repris dans les packages dynamiques sont disponibles directement sur les sites offrant des vols secs d’une part et d’autre part des hôtels.

Cette tendance est encore accentuée avec la généralisation des vols “low cost” qui sont la base des meilleurs prix de séjours dynamiques. ” Sprice offre l’accès rapide et facile à toutes ces offres permettant aux internautes de construire leur séjour” affirme Pascal Bordat.

Notons que le coût du clic n’influe pas sur la liste des réponses, aucun fournisseur n’est favorisé, ce qui permet une plus grande objectivité de la réponse.

De son côté, Vinivi est en ligne depuis septembre dernier, et propose les avis de voyageurs sur les hôtels où ces derniers ont séjourné. Le site compte déjà plus de 3.000 avis. Il propose également du référencement d’hôtels dans le monde.

Gilles Granger, co-fondateur et dirigeant, explique la démarche de l’entreprise : “3 personnes sur 4 qui vont en vacances à l’hôtel effectuent la recherche de leur futur hébergement sur Internet. L’intérêt de Vinivi est d’offrir à cette communauté de voyageurs un site indépendant qui référence une diversité unique d’hôtels et d’avis qui leur permettent de se faire une idée plus juste des lieux où ils rêvent d’aller. Le succès que nous rencontrons montre qu’il existe une vraie attente dans ce secteur encore mal exploré par l’industrie tourisme.”

Le modèle économique est basé sur la publicité et les liens sponsorisés. Son audience augmenterait de 30% par mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur