Ebay confirme un trimestre difficile

Cloud

Le groupe abaisse ses prévisions annuelles

Le géant de l’enchère en ligne avait prévenu : son troisième trimestre ne serait pas bon, ralentissement mondial oblige. Aujourd’hui, le groupe confirme qu’il a été confronté cet été à la plus faible croissance de ses ventes depuis son introduction en Bourse en 1998.

EBay affiche pour la période un chiffre d’affaires de 2,12 milliards de dollars qui augmente tout de même de 228 millions sur un an. Le bénéfice net atteint 492 millions de dollars, ou 38 cents par action contre une perte de 935 millions il y a un an suite au versement d’une provision pour Skype.

Pour le 4e trimestre, eBay table à nouveau sur une baisse avec des revenus de 2,02 milliards de dollars. Sur l’année, même pessimisme : l’objectif du bénéfice est ainsi ramené à 1,69 à 1,71 dollars contre 1,72 -1,77 prévu auparavant. Pour le chiffre d’affaires, les estimations passent de 8,8 – 9,05 milliards de dollars à 8,52 – 8,8 milliards.

Rappelons que pour résister à la crise, eBay a annoncé la suppression de 10% de ses effectifs soit environ 1.500 postes. 1.000 postes de permanents sont concernés ainsi que plusieurs centaines de postes intérimaires. Les coûts de restructuration devraient se situer entre 70 et 80 millions de dollars et seront imputables en majorité sur le quatrième trimestre.

Mais ces difficultés n’empêchent pas le groupe de multiplier les acquisitions. La compagnie a annoncé début octobre le rachat de la société de paiement en ligne Bill Me Later pour environ 820 millions de dollars (602 millions d’euros) en cash et 125 millions en actions. Le groupe américain va également racheter les danois Den Bla Avis et BilBasen, des sites de petites annonces sur internet, pour environ 390 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur