eBay flambe, déçoit et en dit plus sur Skype

Cloud

Le géant des enchères affiche de solides performances. Et en dit plus sur sa stratégie autour de Skype

Wall Street est impitoyable. Ce mercredi soir, l’action d’eBay, le géant des enchères sur Internet, s’effondrait de 7%. La raison ? Des résultats mauvais, des perspectives en berne, un scandale comptable ? Non, malgré une croissance à deux chiffres, eBay a déçu les investisseurs qui attendaient plus. Toujours plus ?

Pourtant eBay n’a pas à rougir de ses performances. Au troisième trimestre, le groupe fait état d’un bénéfice net en hausse de 40% à 255 millions de dollars, soit 18 cents par action après dilution, contre 182,3 millions (13 cents) un an plus tôt. Le chiffre d’affaires a pour sa part grimpé sur la période de 37% à 1,11 milliard de dollars, contre 1,08 milliard attendu selon le consensus Reuters Estimates. “A première vue, c’est un trimestre en ligne sans véritable mouvement de hausse”, résume froidement Martin Pyykkonen, analyste chez Hoefer & Arnett, cité par Reuters. La tonalité est différente chez eBay: “Ce trimestre a été particulièrement vigoureux pour eBay à travers toutes les parties de son activité”, a déclaré à Reuters le directeur financier du groupe Rajiv Dutta. Pour le quatrième trimestre, eBay vise un chiffre d’affaires de 1,25 à 1,29 milliard de dollars, des chiffres qui tiennent compte d’un C.A. de 55 millions de dollars tiré des acquisitions récentes de Shopping.com et Skype. Le rachat de Skype pour un montant de 4 milliards de dollars a justement inquiété les investisseurs. Comment rentabiliser cet énorme investissement ? En marge de l’annonce de ses résultats, eBay explique qu’il ne compte pas générer à terme d’énormes revenus avec les abonnements payants au service de téléphonie sur Internet. Même si pour 2006, le groupe vise 200 millions de dollars de chiffres d’affaires autour de cette nouvelle activité. “Le pourcentage de particuliers auxquels vous pouvez facturer les (services téléphoniques) va vraiment diminuer (…) et nous l’avons compris quand nous nous sommes intéressés à Skype”, a expliqué Meg Whitman, dirigeante d’eBay qui prévoit que la transition vers des communications vocales complètement gratuites d’ici trois à six ans. Une vision contestée par certains instituts d’études comme Forrester (voir notre article). Ensuite, il s’agira d’interconnecter au maximum les deux communautés. “Les communications sont au coeur de l’e-commerce et des communautés”, explique Meg Whitman. “En combinant eBay et PayPal à Skype, nous allons créer un extraordinaire environnement pour le business en ligne”, ajoute-t-elle. Ebay explique ainsi que certaines transactions d’e-commerce (relations vendeurs-acheteurs) pourront être réalisées via un système de ‘pay per call’ via Skype. A l’inverse, Skype servira de base arrière pour recruter de nouveaux membres à la communauté eBay. Au total, le site américain d’enchères en ligne parie que l’association des trois activités, marchés électroniques, systèmes de paiement en ligne et communications via internet, lui permettra d’être leader dans chacun de ces secteurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur