eBay mise sur l’Europe, avant la Chine

Régulations

Si eBay fonde de grands espoirs sur la Chine, c’est en Europe et en Corée du Sud que le site d’enchères va chercher dans l’immédiat à relancer son moteur de croissance

Le premier site mondial d’enchères en ligne eBay doit faire face aux inquiétudes du marché après la publication de ses résultats au quatrième trimestre, dont les perspectives ont déçu, pour la première fois après quatre années de hausses systématiques.

Un ralentissement de la croissance qui forcerait eBay à multiplier les actions de promotion, et donc à entamer sa marge, serait mal venu, pour le groupe, mais surtout pour ses investisseurs ! Le constat d’eBay est simple : la progression des Etats-Unis, son premier marché, tend à fléchir. L’avenir du groupe est donc à international, qui représente déjà un tiers de son chiffre d’affaires. 1,2 milliard de dollars sur un chiffre d’affaires total de 3,3 milliards. L’Europe, avec 950 millions de dollars de chiffre d’affaires, représente la plus grande part du marché d’eBay hors des Etats-Unis. L’Allemagne est en tête, “Le Royaume-Uni est en passe de devenir la prochaine Allemagne, et la France et l’Italie sont en passe de devenir le prochain Royaume-Uni“, a affirmé à Reuters le président d’Ebay à l’international, Matt Bannick. Mais, même si c’est en Europe qu’eBay entend engranger des résultats le plus rapidement, c’est vers l’Asie que se portent les regards. La Corée du Sud, tout d’abord, où eBay a réalisé un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars, le troisième site du groupe à l’international. Puis vers la Chine, où eBay est présent mais qui va sans doute nécessiter le plus gros investissement publicitaire. La Chine où eBay aurait les plus grands projets d’expansion?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur