eBay rachèterait Skype -combien de milliards?!

Cloud

Les négociations auraient commencé: le leader de la téléphonie sur Internet serait valorisé entre 2 et 3 milliards de dollars !

Si elle se confirme, l’information ferait l’effet d’une bombe. Selon le

Wall Street Journal qui cite des sources proches du dossier, le géant des enchères en ligne, eBay, serait en pourparlers pour acheter Skype, le leader de la téléphonie sur Internet. eBay serait prêt à mettre entre 2 et 3 milliards de dollars sur la table! Toujours selon le quotidien new-yorkais, les négociations seraient déjà bien avancées. Aucune des parties n’a voulu commenter. L’intérêt d’eBay pour Skype peut surprendre. Il s’agirait d’un changement radical de stratégie. Mais le groupe est en quête de nouveaux leviers de croissance, estimant que le marché des enchères en ligne est aujourd’hui mature. Depuis plusieurs mois, le groupe a d’ailleurs déjà commencé sa diversification en se lançant, par exemple, sur le marché de l’immobilier. Les synergies entre les utilisateurs d’eBay et de Skype pourraient générés de substantiels revenus. Rappelons que Skype compte 52 millions d’utilisateurs dans le monde. Et sa direction estime qu’elle peut bien doubler ce chiffre chaque année. Par ailleurs, Skype a commencé à offrir des services payants qui doivent remplir les caisses. Ce positionnement en marge des opérateurs télécoms permet, à partir d’une ligne Internet, de proposer une solution de téléphonie alternative, et bientôt de visiophonie. L’entreprise luxembourgeoise qui vient de fêter son deuxième anniversaire est donc en grande forme. Elle a signé des partenariats multiples: en Allemagne avec EPlus, en Chine et des rumeurs laissent entendre qu’un actionnaire important pourrait entrer dans son capital (cf. notre article). Autant de bonnes nouvelles laissant penser que Skype pourrait envisager une introduction en bourse. Mais visiblement, un rachat semble également au programme. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que de telles rumeurs de rachat bruissent dans les journaux. En août dernier, la somme de trois milliards de dollars a également été évoquée par le quotidien dominical britannique Independent on Sunday. L’acquéreur: News Corp. Le quotidien britannique venait donc confirmer que Skype pourrait être à vendre, ou plutôt à acheter! Car le suédois Niklas Zennstrom, son fondateur, ne serait pas prêt à céder facilement sa dernière création qui tient ses promesses. D’ailleurs, Skype avait démenti être à vendre. Mais on le sait, dans ce genre de discussions, le vendeur est rarement à vendre, et l’acheteur rarement acquéreur, jusqu’à ce que l’information ne devienne officielle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur