ECI Télécom présente sa plate-forme pour le ‘triple X’

Régulations

La société israélienne ECI présente aujourd’hui sa nouvelle plate-forme IP multiservice : Hi-FOCuS5. L’ambition du groupe et de délivrer un vrai écosystème aux opérateurs pour la convergence dite Triple X : vidéo, voix et données

“La télévision du futur va être de plus en plus personnalisable et la bande passante va dvoir négocier des débits de plus en plus énormes” indique Aviv Ronai, vice-président du marketing pour ECI Telecom. Le groupe qui est en concurrence directe avec Alcatel -qui propose aussi une solution IPTV- lorgne sérieusement sur le marché européen . Pour l’équipe d’ECI, il s’agit de la première solution hautement fiable en matière de convergence. Hi-FOCuS5 ambitionne de permettre aux opérateurs de fournir à leurs clients un service de télévision sur IP en haut débit, sans les usuels ratés de la bande passante. Il faut dire que les usagers de l’Internet sont relativement tolérants en cas de légère panne réseau ou de ralentissement dans le débit. Mais cela est vrai pour surfer sur le Web en ce qui concerne la vidéo par exemple la tolérance serait déjà moins évidente. Regarder un film qui bégaie, ce n’est pas ce que la technologie a fait de mieux. Le Hi-FOCuS5 profite d’une impressionnante capacité de commutation de 128 Gbps et d’une architecture qui refuse de se bloquer si elle est débordée. Cela permet de supprimer la courbe sinusoïdale, voire nulle, du débit et d’optimiser et stabiliser la bande passante. Un défi que se devait de relever ECI avant de s’attaquer au marché grandissant de la convergence. Dés lors cette plate-forme permet aux opérateurs de fournir des services “triple play” de meilleure qualité, mais aussi de proposer dans une infrastructure unique des services plus personnalisables comme la vidéo à la demande (VOD) ou bien encore le NPVR, Network Based Personal Video Recorder ?pratique pour arrêter un film ou un match lors d’une pause impromptue et le reprendre plus tard au même endroit- mais aussi des applications “peer to peer”. En effet, l’on peut imaginer que dans un futur proche l’internaute se fera sa programmation et s’il souhaite la partager avec des amis ce sera possible. De quoi sérieusement fantasmer sur les applications à venir ! Le Hi-FOCuS5 est construit sur une structure similaire à celle de la précédente version, la 4, qui rappelons-le, est utilisée par France Télécom. Elle fonctionne sur xDSL, ADSL2+ FTTX Wi-FI. Interrogé, Aviv Ronai précise “cette plate-forme est particulièrement flexible et s’adapte très bien aux différents mode d’accés à la toile. D’ailleurs dans le futur la plate-forme Hi-FOCuS5 fonctionnera également avec le Wi-Max”. Une nouvelle à noter pour les victimes de la fracture numérique qui rêve de TV sur IP et de visiophone. La Hi-FOCuS5 devrait être disponible dés le début 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur