Eclipse s’ancre plus profondément dans le monde industriel

LogicielsM2M

Deux groupes de travail viennent d’être mis en place sous l’égide de la fondation Eclipse. Ils permettront de répondre aux besoins spécifiques des industriels.

Le projet Eclipse a récemment fêté ses dix années d’existence. Cet environnement de développement doit une grande partie de son succès au vaste écosystème de solutions et d’entreprises gravitant autour de lui. En marge de cet anniversaire, deux nouveaux groupes de travail se sont formés.

Apporter un support industriel à Eclipse

Le groupement Polarsys souhaite répondre au besoin des grands industriels, qui demandent des solutions certifiées, supportées tout le long de leur cycle de vie et capables de rester en production pendant une longue période (jusqu’à 70 ans).

Le groupe de travail livrera une version d’Eclipse répondant à ces critères dans le milieu de l’année prochaine. De nombreux acteurs de renom font partie de ce groupement, comme Airbus, Atos, le CEA, Ericsson ou l’Inria (pour n’en citer que quelques-uns).

Une plate-forme de communication M2M ouverte

D’autres sociétés se sont réunies au sein d’un groupe de travail souhaitant mettre en place une plate-forme de communication M2M (machine to machine) ouverte : Eurotech, IBM et Sierra Wireless.

Afin d’accélérer la concrétisation de ce projet, le protocole MQTT (Message Queuing Telemetry Transport) sera standardisé. MQTT a été développé par IBM et Eurotech dès 1999. Il fonctionne par-dessus une liaison TCP/IP. Des outils permettront de faciliter la création d’applications embarquant des fonctionnalités de communication M2M s’appuyant sur ce protocole.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur