Pour gérer vos consentements :
Categories: EcologieGreen IT

Écoconception des services numériques : quels référentiels ?

Un SMS plutôt qu’une notification ? Un algo plutôt qu’une IA ? Un écran simple sur un capteur plutôt qu’un capteur ET une app mobile ? Autant de pistes de réflexion que l’Afnor donne dans un guide récemment publié. Le sujet : l’écoconception des services numériques.

Une trentaine d’organisations ont contribué à l’élaboration de ce guide, entre juin 2021 et mars 2022. Il en résulte 31 fiches de bonnes pratiques. Elles couvrent six étapes du cycle de vie desdits services, de l’expression des besoins au décommissionnement.

L’Afnor a segmenté son guide en conséquence, mais nombre de ses recommandations sont transversales. Avec, au bout, une logique : trouver l’équilibre entre sobriété et acceptabilité. Les tests utilisateurs apparaissent comme un pilier de cette quête. Comme, plus généralement, les processus de développement agile.

Écoconception : les normes et les référentiels

En support de ces démarches, il y a des référentiels et des méthodologies. L’Afnor en donne une liste exhaustive. Parmi les éléments les plus utilisés « sur le terrain », elle cite, au niveau européen :

– Sur le management environnemental et l’écoconception, la norme NF X30-264 et le guide de bonnes pratiques du JRC (Centre commun de recherche, service scientifique interne de la Commission européenne)

– Concernant les infrastructures télécoms, la norme ETSI ES 205 200 et les guidelines du JRC

– Pour les datacenters, les versions 1.1.1 et 2.1.1 de l’ETSI GS OEU ; ainsi que l’ETSI EN 303 470 (mesure de l’efficacité énergétique des serveurs) et, à nouveau l’ETSI ES 205 200

Au niveau international, l’Afnor mentionne notamment :

– Les ISO/TR 14062:2002 (management environnemental), ISO/IEC 62430:2019 (écoconception) et ISO/IEC 25000:2014 (ingénierie des systèmes et du logiciel)

– L’ISO 14040:2006 (analyse du cycle de vie) et six normes UIT L.1400 à 1450) touchant entre autres à l’évaluation de l’impact des TIC dans les villes et du secteur des technologies en lui-même

– L’IEC 62075:2012 (conception des équipements d’information et de communication)

– Les ISO/IEC 19395:2015 (monitoring des datacenters) et ISO/IEC 30134-1 et 2 (indicateurs clés de performance des datacenters)

Sur le volet des référentiels privés, l’Afnor recense, au niveau français, les RCP (référentiels par catégories de produits) de l’ADEME. Deux sont pour le moment en place, sur les services numériques et la fourniture d’accès internet.

Toujours au niveau français, l’Afnor mentionne quelques répertoires de bonnes pratiques. Parmi eux, ceux de Greenconcept (2020), de GreenIT.fr (2019) et de Designers Éthiques (2021). Ainsi que la checklist qualité web d’Opquast (2020) et le guide PwC sur l’écoconception des interfaces.

Définir un « budget environnemental »

Sur la première étape du cycle de vie (définition des besoins), l’Afnor souligne l’importance de tenir compte des impacts liés aux exigences non fonctionnelles. Par exemple, la sécurité, la journalisation et l’évolution de la topologie. Elle recommande de fixer un « budget environnemental », avec des indicateurs de type poids maximal de page ou temps maximum de chargement. Et rappelle la disponibilité de nombreux outils gratuits qui peuvent suffire à analyser « un site sans complexité particulière ».

Sur la partie conception, l’Afnor insiste sur la documentation des démarches. Ainsi que sur la politique d’archivage, d’expiration et de suppression des données. Tout en appelant à planifier la fin de vie, totale ou partielle, des composants matériels, logiciels et data.

Sur la partie réalisation, l’accent est mis sur la réduction des volumes de données et l’optimisation des traitements (adaptation du niveau de puissance, utilisation de caches, mutualisation du hardware et du software…). Sur le reste du cycle de vie, le guide invite notamment au maintien à jour des compétences écoconception, à l’intégration de clauses aux cahiers des charges fournisseurs et à l’attribution de « scores de pertinence » aux composants des services.

Photo d’illustration © monsitj – Adobe Stock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago