Econocom vise le milliard d'euros de chiffre d'affaires

Cloud

Tous les voyants sont au vert pour le spécialiste de la gestion de parcs télécom

L’année 2007 a été un très bon cru pour Econocom. Son résultat opérationnel atteint 24,5 millions d’euros (+48,5%) pour 701 millions d’euros de revenus (+19%). Le groupe récolte ainsi les fruits de sa transformation.

A l’origine spécialisé dans la location et la distribution de matériels informatiques, l’entreprise franco-belge s’est tourné en 2003 vers les services de gestion de parcs, notamment télécoms. Le groupe a assuré sa croissance notamment à travers des acquisitions. Econocom s’est emparé des activités pro d’Avenir Telecom et de Phone House Entreprises en mars 2007.

L’activité professionnelle de la chaîne de magasins apporte un portefeuille de 20.000 lignes téléphoniques et compte parmi ses clients des grands comptes comme la banque HSBC, le cabinet Ernst&Young. ce qui porte le total de lignes exploitées par Econocom à 170.000.

“Nous couvrons désormais toute la chaîne, du conseil en équipements jusqu’à leur recyclage en passant par l’infogérence totale de l’informatique distribuée”, commente à la Tribune, Philippe Bouchard, p-dg du groupe.

Fort de ces résultats, l’entreprise veut aller plus loin et vise le milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici à 2012 ainsi qu’une rentabilité à 6%. Pour y parvenir, Econocom entend se développer autour de deux axes : la gestion de la mobilité et la combinaison des prestations.

Il s’agira également d’étendre la présence géographique du groupe en adressant plus fortement les marchés italiens et espagnols.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur