L’écran carré du Passport, format idéal pour travailler selon Blackberry

MobilitéOS mobilesPoste de travail

Avant même d’évoquer une date de disponibilité, Blackberry défend l’intérêt du format carré de son future smartphone Passport pour les usages professionnels.

Même si, pour redresser la barre après une année 2013 catastrophique financièrement, Blackberry a recentré sa stratégie sur les services aux professionnels, l’entreprise de Waterloo n’en reste pas moins constructeur de smartphones. A l’occasion des résultats du premier trimestre fiscal 2015 (plutôt rassurants), le PDG John Chen a montré, plus que présenté, deux nouveaux terminaux à venir : le Classic, nouveau nom du Q20 à clavier physique qui retrouvera la barre de boutons avec trackpad et un plus grand écran que le Q10 (un modèle attendu pour la rentrée), et le Passport.

Si John Chen s’est montré avare de détails sur les caractéristiques technique du Passport, celui-ci n’a pas manqué d’attirer l’attention par ses dimensions qui se rapprochent plus du format carré (y compris dans les angles) que du rectangle, format relativement standard aujourd’hui. Un format a priori peu accommodant pour un smartphone mais que Blackberry défend à coup d’arguments productifs.

60 caractères par ligne

Au-delà du symbole de mobilité, le Passport présente « une alliance du format et de la fonction », justifie le constructeur sur son blog. La diagonale de 4,5 pouces de l’écran full HD présenterait ainsi « la même surface d’affichage qu’un smartphone 5 pouces mais avec une meilleure expérience de visualisation grâce à la largeur de l’écran ». Ce dernier afficherait jusqu’à 60 caractères par lignes contre 40 pour les formats traditionnels. Un nombre proche des 66 caractères propres aux livres qui, en toute logique, facilitera la lecture à l’écran « sans avoir à sacrifier sa nature propre, verticalement ou horizontalement ».

Schémas et graphiques, plate-forme de trading, images médicales hautement détaillées et autres tableurs s’afficheront clairement sur l’écran du Passport dont le format inhabituel permettra une cohabitation équilibrée entre espaces propres au texte et au clavier que devraient particulièrement apprécier les rédacteurs, selon Blackberry.

LG précurseur dès 2012

Il n’en reste pas moins que le Canadien n’est pas le premier constructeur à aborder ce format aux tendances carrées. En 2012, LG proposait l’Optimus Vu sous Android avec un écran 5 pouces 4G. Une offre dont le succès n’a pas franchement dépassé les frontières coréennes. En visant les utilisateurs et usages professionnels, le Passport de Blackberry se montrera-t-il plus convaincant ?

Le format du Passport de Blackberry, un compromis de taille face à l'iPhone et à l'offre Samsung Galaxy ?
Le format du Passport de Blackberry, un compromis de taille face à l’iPhone et à l’offre Samsung Galaxy ?

Lire également

Effet Snowden : Angela Merkel troque son iPhone pour un Blackberry
Blackberry adopte les applications Android d’Amazon
BlackBerry verrouille un peu plus BBM pour les entreprises


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur