Ecrans LCD: Honeywell poursuit 34 entreprises pour violation de brevet

Régulations

Parmi les entreprises poursuivies figurent Apple, Audiovox, Casio, Dell, Fuji, Sanyo et Sony

Le secteur juteux des écrans LCD (cristaux liquides) génère de plus en plus de batailles juridiques à propos des brevets. Nous avions évoqué ici le conflit entre Samsung et Fujitsu qui ont failli tourner à l’incident diplomatique. Le commissariat français à l’énergie atomique (CEA) a également poursuivi plusieurs entreprises pour violation de ses brevets pour les écrans LCD (voir notre article).

Cette fois, c’est le géant américain Honeywell qui annonce avoir engagé des poursuites pour contrefaçon contre 34 fabricants de produits électroniques, dont Apple Computer et Eastman Kodak, au sujet de son brevet sur les écrans à cristaux liquides. La plainte, déposée auprès du tribunal de district du Delaware, porte sur la technologie développée par Honeywell pour l’éclairage et la réduction des interférences sur les écrans LCD et utilisée sur plusieurs produits électroniques grand public comme les ordinateurs portables et les téléphones mobiles. Honeywell réclame des dommages et intérêts et l’interdiction de vente des produits enfreignant les droits du brevet. Parmi les entreprises poursuivies figurent également Audiovox, Casio Computer Co, Dell, Fuji Photo Film Co, Sanyo et Sony. Seuls Samsung et LG.Philips LCD, les deux leader du secteur détiennent, selon Honeywell, les brevets en question. Affaire à suivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur