Eddy : un système embarqué ultra compact… sous Linux

Logiciels

Le produit ultime pour créer des micro-serveurs ? D’origine SystemBase, importé par Lextronic

Nouveau rejeton dans le domaine de l’électronique embarquée, Eddy est un concept communautaire, qui franchit maintenant une nouvelle étape dans son développement. C’est le constructeur SystemBase qui assemble ce produit, importé en France chez Lextronic.

Le module principal Eddy 2.x mesure seulement 2,5 x 4,2 cm, pour un poids de 7 grammes. Il intègre un processeur Risc ARM 32 bits Atmel AT91SAM9260 cadencé à 180 MHz, 4 Mo de mémoire Flash et 32 Mo de SDRam (54 euros HT). La carte mère la plus complète (90 euros HT) ajoute un port Ethernet à 10/100 Mbps, un connecteur USB 2.0 à 12 Mbps et un lecteur de cartes mémoire SD/MMC. Là encore, le format est très compact : 6 x 8 cm, pour une consommation maximale de 1,5 W ! D’autres modèles de cartes d’évaluation sont disponibles, avec des tailles encore plus réduites.

Le tout est piloté par une distribution Linux temps réel, la Lemonix. Les développeurs pourront créer des logiciels via le kit de développement LemonIDE, basé sur Eclipse. Il fonctionne aussi bien sous Linux que Windows. Un kit de développement matériel, comprenant divers ports série de contrôle, est également disponible (259 euros HT). Notez que le processeur dispose d’une unité de gestion mémoire (MMU), contrairement à celui adopté pour la première version de l’Eddy. Ceci lui permet – entre autres – de supporter le C++ en plus du C.

Certes un peu éloigné de nos préoccupations habituelles, ce produit est intéressant à plus d’un titre : il permet de créer des micro-serveurs puissants à partir d’outils standards (Linux, Eclipse et les langages C/C++). L’Eddy montre également combien le fossé s’est réduit entre les ordinateurs classiques et le monde de l’électronique embarquée… une belle opportunité pour les développeurs « traditionnels ».

eddy2.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur