Edge Computing : Wind River et le CENGN facilitent l’accès au projet StarlingX

CloudLogicielsOpen Source

Wind River, en partenariat avec le CENGN, veut faciliter l’accès aux ressources du projet StarlingX (de la Fondation OpenStack) pour l’Edge Computing.

Wind River, spécialiste des logiciels pour l’IoT (propriété d’Intel revendue à TPG en avril dernier), annonce la création d’un référentiel public pour le projet StarLingX (edge computing), de concert avec le CENGN (Centre d’excellence en réseaux de nouvelle génération).

Une image ISO et un site miroir

Cette collaboration vise à faciliter le travail des développeurs qui seront en mesure de télécharger une image ISO du projet.

Il est d’ores et déjà possible d’accéder au site miroir dédié à StarlingX du CENG à l’adresse http://mirror.starlingx.cengn.ca/mirror/. Le CENGN contribue ainsi au projet en y affectant des ressources humaines et matérielles, afin d’héberger ce site miroir où se trouvent les éléments composant StarlingX.

Glenn Seiler, vice-président de la gestion et de la stratégie produit pour la division Software-defined Infrastructure chez Wind River, se félicite de ce partenariat qui permettra aux « développeurs de bientôt pouvoir adopter la plateforme en quelques minutes ou heures, au lieu de plusieurs semaines ».

Un projet emblématique de la Fondation OpenStack

Cet accès simplifié devrait permettre à la communauté de s’agrandir et au projet de prendre du relief : « Nous sommes impatients de voir la communauté accroître sa participation au projet et accélérer l’innovation autour des applications et services d’infrastructures critiques déployés en bordure de réseau. »

Placée sous le signe de l' »Open Infrastruture » (terme employé par Jonathan Bryce, directeur exécutif de la Fondation OpenStack) lors de la keynote d’ouverture de l »OpenStack Summit de Berlin, la Fondation OpenStack a en effet vocation à accueillir des projets (en plus d’OpenStack) en phase avec les secteurs IT en plein essor.

C’est bien le cas de StarlingX pour l’Edge Computing. Incubé depuis 6 mois (lancement en mai dernier), ce projet intègre des logiciels d’infrastructure cloud visant à déployer des applications et des services en périphérie de réseau.

Largement alimenté par Wind River avec sa plateforme de virtualisation Wind River Titanium Cloud, StarlingX fédère d’ores et déjà 80 contributeurs actifs.

Lire aussi : Les grandes tendances de l’OpenStack Summit 2018