EDITO: 2004 ou l’année de transition

Régulations

A coup sûr, l’année 2004 ne restera pas dans les annales de la vie numérique

Certes IBM s’est séparé de sa branche PC, mais est-ce un événement ou une péripétie ? Sans doute la fin de la suprématie du PC ou plutôt de sa complexité technologique pour devenir dans 2 ou 3 ans un véritable « terminal » d’accès aux données, au contenu numérique et aux applications de commodité, comme l’est devenu le téléphone. Rien de plus ! On va dire que le PC trouve enfin sa véritable place, loin des approches complexes et technologiques.

Pour s’en convaincre, il suffit de voir le peu de place qu’occupe désormais le PC dans les linéaires de la grande distribution, comparé à la photo numérique, vidéo, télé, hi-fi et autres périphérique en tous genres. En revanche, 2005-2006 seront sans doute les véritables premières années des terminaux multimédia numériques et là, il y a sans doute du nouveau à inventer. On peut facilement supposer aussi que de nombreuses alliances ou rachats de divisions PC grand public vont avoir lieu, à commencer par Packard-Bell, par exemple. Il est désormais certains que les marques de l’EGP (électronique grand public) ont déjà gagné la « guerre » numérique grand public. 2004 a été l’année du boom de l’ADSL grand public. La France est largement en tête. Et le phénomène est bien réel et durable. Cette fin d’année sera aussi l’année de la vulgarisation des lecteurs de DVD, de la photo numérique et du format MP3. J’entends déjà les « techies » et autres « branchouillés » penser que je retarde? Hé bien désolé, c’est en 2004 que des millions de foyers se sont équipés. A part ça, la fameuse convergence numérique à la maison avance mais les « killers apps » comme la domotique (hé oui elle revient en 2005), associée au WiFi et aux nouveaux périphériques ou terminaux spécialisés: -baladeurs multimédia, graveurs de salon, téléphone Dect/WiFi, écrans plats à prix attractifs- seront sans aucun doute les grands gagnants de 2005. Côté professionnel, mis à part l’interminable feuilleton Oracle PeopleSoft en France, 2004 a été l’année où les salons professionnels ont disparu. Fini la SETI, fini NetWorld + Interop ! Les deux éditions 2004 ont définitivement sapé le moral des derniers exposants et des visiteurs hébétés. Par contre, des salons plus verticaux ou plus thématiques semblent tirer leur épingle du jeux. Côté des salons grand public thématiques, des 3 projets en course en juin, un seul s’est tenu en décembre et ce malgré des communiqués de presse d’autosatisfaction frôlant la folie. La réalité a été très décevante voire pire pour les quelques exposants et le faible taux de fréquentation. Mais heureusement, les visiteurs qui ont déboursé une dizaine d’euros n’ont pas songé à se plaindre? Alors ! Ce fut, tout compte, fait une bonne année… 2005 va très certainement être plus agitée et plus marquante. On pourrait dire, tiens il revient à la méthode Coué, mais non ! Sauf catastrophe extérieure à ce marché numérique, 2005 sera placée sous le signe d’une réorganisation des acteurs, la convergence numérique (télécom, informatique, EGP, photo/Vidéo?) va prendre forme par des alliances, des fusions et l’arrivée de nouveaux acteurs? Alors bonne fin d’année à tous! Et rendez-vous début 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur