Edito: Noël à la TV, Pâques au diapason…

Régulations

France Télécom a failli rater le Père Noël. Tous ses concurrents sur Internet avait déjà mis leurs cadeaux au pied du sapin…

Encore un peu, c’était l’absence totale! Tandis que Free proposait déjà sa Freebox avec accès à Internet haut débit, avec la téléphonie via Internet et la télévision numérique sur un seul et même décodeur dans plus de 125 villes françaises, France Télécom n’avait rien dans sa hotte! L’opérateur historique, via sa filiale Wanadoo s’est finalement réveillé cette semaine. Mais, pour l’heure, son offre ne concerne que les Lyonnais! Quand on veut sortir un produit pour occuper le terrain de la communication sans être débordé par le flux de clients lors du lancement? on sort un produit le 15 décembre et uniquement dans la capitale des Gaules!

Qui sonne le glas de la TNT? Bon, mis à part cette fausse précipitation, la télévision numérique via la paire téléphonique du bon vieux réseau commuté sonne sans doute le glas de la TNT (Télévision numérique terrestre). A moins que l’on trouve encore une ex-présentatrice ou une journaliste star remerciée par une chaîne de télévision pour en faire la promo?… Après le rapprochement prévisible des deux opérateurs satellites, et le regroupement probable des nombreux opérateurs du câble en quête d’investisseurs, la télévision numérique via le réseaux téléphonique va sans doute décoller très rapidement. Enfin sauf si certains opérateurs et diffuseurs venaient empêcher une saine concurrence. L’offre Free n’inclut pas encore les grandes chaînes, ni les plus regardées du câble ou du satellite. Mais qui sait, les sages de l’Europe vont peut-être y mettre de l’ordre et favoriser la concurrence? Enfin on l’espère. Les inévitables marronniers… En attendant, décrochons un peu de la télévision pour profiter des fêtes en famille et entre amis. A la télé, sauf catastrophe ou faux pas d’un dirigeant de la planète, nous aurons droit aux marronniers habituels de la trêve des confiseurs: pour la énième fois depuis le début décembre, revoici le courrier du Père Noël à Libourne, suivi de la fabrication des chocolats et des papillotes traditionnelles, puis les marchés de Noël en Alsace, le prix des truffes si rares cette année, la souffrance des oies que l’on gave? Sans oublier le bain du 1er janvier de quelques illuminés à Nice, à Biarritz ou? en Bretagne. Franchement, laissez votre télé où elle est, et allez aider vos proches à mettre en route leur nouveau PC, appareil photo numérique ou tout beau karaoké «StarAc»! Vous ne verrez pas le temps passer et vous leur éviterez les longues heures perdues à attendre un correspondant “hot-line”! Excellentes fêtes de fin d’année!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur