EDITO : Poisson, haricots verts et ?

Régulations

Régime très strict! Ou comment des marques, pour faire du second degré, peuvent verser dans le mauvais goût

On se souvient de pubs décalées des années 90, où un assembleur français essayait d’allécher le chaland en affichant des filles nues sous la douche. Malgré l’arrogance et la provocation de son directeur de la communication, cette marque a disparu. Ensuite mi-95, un constructeur taïwanais a décidé de se faire remarquer sur le marché en proposant des ordinateurs frais. Aujourd’hui, ce constructeur s’affiche dans la F1. Or là, je viens de tomber, comme vous sans doute, sur une campagne pour des ordinateurs portables ou l’on se demande si responsable de la communication et directeur artistique n’ont pas tout simplement oublié l’essence même d’une campagne, c’est-à-dire doper les ventes (voir photos). Et là, je me demande bien quel sera l’impact de ce poisson pris à l’hameçon gueule ouverte, de ces haricots verts au bout d’une fourchette et mieux -ou pire, à vous de choisir !- de ce sourire d’ado sortant de chez son orthodontiste. Je reste sans voix? Quand on sait que certains constructeurs, pardon je devrais dire “assembleurs” se prennent pour des constructeurs et se plaignent depuis des années que leurs marges sont faibles, très faibles voire inexistantes (selon leurs dires), qu’ils sont au bord du gouffre, qu’ils ne savent pas comment préserver leur position en France et en Europe? Les mêmes se permettent donc de faire une campagne d’aussi mauvais goût. Je reste perplexe ! Le décalage oui, le choc d’accord, d’ailleurs on parle d’eux? sur un marché où il faut essayer de faire ressortir ses plus, ses avantages, prôner le Wi-Fi en coupant le fil des haricots, de la ligne et du redresseur de dents. Bon soit, mais franchement ? je me demande si je ne préfère pas la bonne vieille réclame qui me donne trois avantages du produit sans essayer de faire de l’esprit? qui tombe à plat ! Amateurs de réclames et de bannières innovantes et informatives, Bonne semaine! PS : pour des PC portables légers, fins et autonomes… là c’est vraiment trop lourd !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur