Edito : Touche pas à ma télé!

Régulations

A la maison, il y a encore un espace de sérénité c’est? la télé. Non je ne parle pas de la qualité des programmes!…

Non! loin de moi ces programmes qui font la part belle à la rediffusion, aux émissions voyeuristes et abrutissantes! Non, je parle de l’appareil avec sa télécommande – le téléviseur. Oui, ce super équipement électronique où il suffit d’appuyer sur un bouton pour accéder à des contenus, sans jamais se poser la question des virus, des versions de logiciels, de compatibilité en tout genre. D’ailleurs cette bonne vieille télé -celle-là a plus de 15 ans, une jeunesse!- me permet toujours de voir toutes les chaînes du câble et du satellite. Et elle est même connectée à un magnétoscope où je peux m’envoyer des séquences de nostalgie en regardant des K7 vidéo enregistrées au siècle dernier. A cette époque j’avais encore des disquettes 5″1/4 sur mon PC. De l’autre côté, il y a mon ordinateur qui à moins de 18 mois: déjà essoufflé, toujours sujet aux virus, avide de nouvelles versions, de ‘drivers’ toujours plus « uptodate », de mémoire supplémentaire, pour, in fine, me permettre de lire des mails, accéder à des contenus Internet et faire de la bureautique. Je n’en fais pas plus qu’il y a 10 ans, mais j’ai déjà changé trois fois de PC depuis. Et je reste frustré face à cet ensemble technologie à la fois attirant et tellement « instable ». D’ailleurs en vingt ans, j’ai acheté plus de 10 PC, des centaines de logiciels, des modems, des périphériques en tout genre, qui, en moins de cinq ans, sont allés enrichir mon musée personnel. Au reste, est-ce un musée ou un mausolée ?

La haine est en moi Et j’apprends, en ce début de semaine que ce très, très cher (pour ne pas dire trop coûteux) Bill Gates veut mettre un OS de sa firme dans mon téléviseur. Là je dis STOP. Non, AU SECOURS! J’ai encore la paix à la maison, dans ma famille, chez mes amis, personne ne me dit «Tiens, tu peux pas regarder ma télé, j’arrive plus à? », alors que, sans cesse, j’ai droit à : «Tu veux pas regarder mon PC, j’arrive plus à…». J’ai d’ailleurs été obligé depuis longtemps, de mettre les choses au clair : «-Oh, je n’y connais rien, je fais du marketing, de la communication, j’ai quitté la technologie », histoire de garder de bonnes relations avec les amis. Alors, téléspectateurs du monde entier, utilisateurs non ‘techies’ unissons-nous! Soutenons tous les projets de systèmes ouverts, alternatifs, autres que cet OS de l’éditeur mondial, hégémonique. Le président de Sony a raison de défendre son marché et sa vision sans doute un peu ostraciste, parfois, mais qui nous a évité d’avoir les touches ALT CTRL SUPPR sur nos télécommandes. Par ailleurs, les fabricants de produits électroniques grand public et surtout les constructeurs (pour ne pas dire assembleurs) de PC devraient, eux aussi, réfléchir à deux fois avant de succomber au chant des sirènes de la firme de Seattle. Hé oui, ils vont, dans ce domaine là aussi être pieds et poings liés. Ils vont exécuter des cahiers des charges imposés par l’éditeur mondial à l’image des PC Windows Media Center, des PDA Microsoft et autres SmartPhone. Et si, pour une fois, l’histoire n’était pas un éternel recommencement? Bon, je vais regarder le programme télé sur Internet avec mon PC?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur