Oracle est déloyal et de mauvaise foi selon la justice

La cour d’appel de Paris confirme un jugement de première instance déboutant Oracle dans une affaire de licences logicielles l’opposant à l’Afpa. Et ne s’embarrasse pas de périphrases pour qualifier les manœuvres de l’éditeur autour de ses audits de licences.