Pour gérer vos consentements :
Categories: Cybersécurité

De l’EDR au SOC : Microsoft structure son offre Defender

EPP, EDR… ou les deux avec un supplément SOC ? On pourrait résumer ainsi la nouvelle segmentation de l’offre Defender for Endpoint (en France, Defender pour les points de terminaison). « Nouvelle », en tout cas, au sens où Microsoft vient d’y ajouter un produit : la version autonome de Defender for Business (« pour les PME »).

Cette formule était déjà incluse depuis quelques semaines dans Microsoft 365 Business Premium. Fonctionnellement parlant, elle vient se glisser entre les formules Defender for Endpoint Plan 1 et Plan 2.

Defender for Endpoint Plan 1 (éléments en vert sur le premier schéma ci-dessous) se concentre sur la partie protection des appareils. Inclus dans Microsoft 365 A3/E3, il est aussi accessible seul pour 3 $/mois/utilisateur.

Defender for Business – deuxième schéma ; même tarif seul – y ajoute des capacités de détection et de réponse aux menaces.

Defender for Endpoint Plan 2 (ensemble du premier schéma) est à 5,20 $/mois/utilisateur en version autonome. Il est intégré dans les produits suivants.

Defender for Business est autonome… jusqu’à un certain point. Il requiert notamment Intune pour certains éléments. Par exemple, l’enregistrement d’appareils mobiles et le paramétrage des stratégies de réduction de la surface d’attaque.

Il n’y a par ailleurs pas encore de licence serveur (prévu pour cette année). En outre, c’est une seule politique de filtrage web par locataire. Et pas de possibilité de mélanger les niveaux de licence sur un même locataire (priorité à l’abonnement le plus élevé).

Deux canaux de souscription : en direct ou par l’intermédiaire des partenaires CSP (Cloud Solution Provider).

Illustration principale © RVNW – Adobe Stock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago