EDS cède ses logiciels pour 2 milliards de dollars

Cloud

Le numéro deux mondial des services informatiques vendra sa filiale à trois sociétés d’investissement

En octobre dernier, le géant américain Electronic Data Systems (EDS) avait exprimé l’intention de céder sa filiale spécialisée dans les logiciels par le biais soit d’une introduction en Bourse, soit d’une vente à des investisseurs privés.

C’est donc la deuxième option qui a été choisie puisque le deuxième groupe mondial des services informatiques annonce la cession de sa filiale UGS PLM à trois sociétés d’investissement pour 2,05 milliards de dollars en cash. Les acheteurs sont Bain Capital, Silver Lake Partners et Warburg Pincus, dont les participations dans la société seront égales. La vente devrait être conclue dans les 90 jours. UGS PLM conçoit des logiciels destinés à la conception de matériel de pointe tels que les avions Boeing ou les automobiles Ford. Elle a généré en 2003 un chiffre d’affaires d’environ 900 millions de dollars et un bénéfice net de 104 millions. Ses principaux concurrents sont le français Dassault Systèmes et l’américain Parametric Technology. Commentant ce désinvestissement majeur, Bob Swan, directeur financier d’EDS a déclaré que “cette transaction s’inscrit dans le cadre de la stratégie du groupe recentrée vers son coeur de métier qu’est l’outsourcing”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur