eEye annonce la gratuité de son HIPS ‘Blink’ pour le grand public

Sécurité

eEye Digital Security est connu dans le monde de la sécurité pour trois raisons : Retina son célèbre outil d’audit de vulnérabilités, son laboratoire de recherche de vulnérabilités et son fondateur ex-hacker Marc Maiffret dit « l’homme aux cheveux bleus ». On connaît malheureusement moins leur produit phare : Blink

Blink est une solution de sécurité destinée aussi bien aux postes clients qu’aux serveurs. Le produit regroupe en un seul agent : un firewall système, un firewall applicatif, un scanner local de vulnérabilités (basé sur Retina), des outils anti-phishing et anti-spyware ainsi que le coeur du logiciel, à savoir, le système de prévention d’intrusion (HIPS). Le principal atout de ce logiciel est sa capacité à bloquer tous types d’attaques sans avoir à maintenir à jour un ensemble de signatures.

Jusqu’à présent, eEye visait uniquement les marchés des PME, des grandes entreprises et les marchés gouvernementaux (on se souvient du marché colossal remporté en 2003 par eEye avec la solution Retina pour le D.O.D « Department of Defense » américain). Or, eEye vient d’annoncer sa volonté de distribuer gratuitement Blink au grand public. Cette nouvelle stratégie est selon Marc Maiffret – Chief Hacking Officer de eEye – dictée par le nombre de vulnérabilités 0-day laissant le grand public sans défense. « Accessoirement », la distribution à large échelle de Blink permettra de collecter de façon anonyme des informations sur les attaques que subissent les consommateurs. Cette approche contribuera à l’amélioration de Blink pour le marché des entreprises.

On apprend également qu’eEye sort de ses vieux cartons un projet jusque-là mis au placard. Il serait question d’intégrer un moteur antivirus à Blink. Si le choix de l’antivirus n’est pas encore divulgué, cette nouvelle fonctionnalité permettrait à eEye de proposer au grand public un logiciel intégrant toutes les fonctionnalités nécessaires à une sécurité optimale. Cette version « avancée » annoncée pour la fin de l’année sera toutefois payante. Qu’en est-il de l’intégration d’un tel outil de sécurité avec Windows Vista ? Au fait des difficultés annoncées par les éditeurs de sécurité à intégrer leurs produits au coeur du nouvel OS de Microsoft, on peut se demander si la stratégie de eEye portera ses fruits dans le temps …


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur