Egg passera-t-il sous pavillon américain?

Cloud

La banque en ligne britannique pourrait être cédée à MBNA, le géant américain des cartes de crédit

Prudential, l’assureur britannique, ne sait pas trop que faire de la célèbre banque en ligne Egg. Après la vente par appartements de la filiale française qui plombait les résultats du groupe, il semblerait que la maison mère soit aussi sur la selette.

Selon The Observer, Egg pourrait être vendues à MBNA, le leader américain de la carte de crédit pour un montant qui pourrait approcher les 900 millions de livres. Ce montant reste très inférieur au prix de 1,6 milliard de livres que réclamait Prudential l’année passée, avant de finalement revoir à la baisse ses ambitions. Des pertes qui se cumulent Pour 2004, Egg a fait état de 106,7 millions de livres de perte (154,6 millions d’euros), après une perte de 34,4 millions de livres un an plus tôt. Prudential attribue ces performances médiocres aux conséquences de la cession d’Egg France. Le groupe britannique de banque en ligne a annoncé en octobre 2004 la vente de ses activités de crédit non garanti en France au français Banque Accord (groupe Auchan) pour un montant maximum de 140 millions d’euros. Les activités d’épargne ont été reprises par ING. En Grande-Bretagne, la banque a en revanche dégagé un bénéfice d’exploitation de 74 millions de livres, contre 72,8 millions un an plus tôt. Le chiffre d’affaires s’est monté à 497 millions de livres, en hausse de 20% par rapport à 2003, précise Egg.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur