Egg va se retirer de la France

Cloud

C’est confirmé: les mauvais résultats de la filiale française de la banque en ligne plombent les résultats du groupe

Comme nous vous l’annoncions le 12 octobre dernier, la banque en ligne Egg envisage de se retirer du marché français où ses résultats sont plus que décevants.

Egg, filiale à 79% de la compagnie d’assurance Prudential, dévoilera son plan à l’occasion de la publication mercredi de ses résultats pour le troisième trimestre 2003. Selon les observateurs, la banque devrait s’orienter vers un accord de partenariat avec une compagnie financière plutôt que vers une fermeture pure et simple, qui pourrait coûter 75 millions de livres (108 M EUR), explique le quotidien anglais Daily Telegraph. Partenariat plutôt que fermeture “De nombreuses sociétés aimeraient entrer sur le marché français et [un tel partenariat] conviendrait à une compagnie non-française qui chercherait à pénétrer le marché des cartes de crédit de ce pays”, explique un banquier cité anonymement par le quotidien. Egg a fait état en France de pertes de 70 millions d’euros sur le premier semestre 2003. En revanche, ses résultats en Grande-Bretagne sont solides, puisqu’elle a dégagé un bénéfice de 36,7 millions de livres sur le premier semestre 2003. La banque britannique en ligne comptait fin juin 2003 115.000 clients en France, où elle emploie 550 personnes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur