Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Einstein Voice : Salesforce enterre son assistant vocal

Einstein Voice Assistant meurt en silence, ou presque. L’annonce de sa fermeture tient en deux phrases dans les notes de version de Salesforce Summer ’20.

Officiellement, la démarche doit accompagner le recentrage sur Salesforce Anywhere. Sous cette bannière, l’éditeur entend multiplier l’intégration de fonctionnalités collaboratives au sein de son CRM. La voix aura sa place dans ce projet, affirme-t-il. Mais vraisemblablement pas sous la forme qu’on a connue jusqu’alors.

La présentation d’Einstein Voice Assistant remonte à la Dreamforce 2018. Sous trois angles en particulier : recherche et mise à jour d’entrées ; analyse de tableaux de bord ; passerelles avec les enceintes connectées pour livrer aux utilisateurs des récapitulatifs de tâches.

L’assistant était resté en bêta depuis lors. Même chose pour l’extension Einstein Voice Skills lancée un an plus tard. Il s’agissait d’une boîte à outils pour le développement d’applications vocales à l’échelle de la plate-forme Salesforce.

L’un et l’autre produit bénéficiaient d’intégrations avec les principaux assistants vocaux du marché. En toile de fond, la Voice Interoperability Initiative, que pilote Amazon et dont Salesforce reste membre aux dernières nouvelles.

La firme de Marc Benioff assure que les fonctionnalités vocales « restent une priorité ». Notamment sous le prisme de Salesforce Anywhere, sur lequel semble s’être repositionné l’essentiel de l’équipe Einstein Voice Assistant. Mais aussi à travers des applications comme Service Cloud Voice et Einstein Call Coaching. La récente acquisition de la start-up israélienne Bonobo (45 millions de dollars déboursés pour ce spécialiste de l’IA « conversationnelle ») semble témoigner de ces ambitions.

Illustrations © Salesforce

Recent Posts

Cloud : ce que l’alliance Euclidia demande à l’Europe

Pour Euclidia, la cybersécurité ne peut être l'unique réponse aux objectifs de confiance dans le…

5 heures ago

NegaOctet se concrétise : quels seront ses premiers usages ?

Le projet « green IT » NegaOctet a officiellement produit ses premiers livrables exploitables. Que…

12 heures ago

Nobelium : un parfum de SolarWinds en France

L'ANSSI attire l'attention sur des campagnes de phishing sévissant en France. Elle les attribue à…

13 heures ago

Hyperconvergence logicielle : la question du rapport qualité-prix

Les offres d'hyperconvergence logicielle dont le Magic Quadrant distingue l'exhaustivité n'apparaissent pas forcément comme les…

14 heures ago

Cinov Numérique : Emmanuelle Roux succède à Alain Assouline

Elue présidente de Cinov Numérique, Emmanuelle Roux affirme le rôle clé des PME de l'IT…

14 heures ago

AWS : une stratégie mainframe qui passe par Micro Focus

AWS lance, en phase expérimentale, un kit de migration mainframe-cloud qui repose sur des outils…

2 jours ago