Ekinops améliore sa solution de transport optique

Réseaux

Avec la technologie de codes correcteurs d’erreurs DynaFec, Ekinops repousse les limites de la fibre optique

Ekinops continue de se spécialiser dans le transport de données à longue distance, avec un minimum de répétiteurs. Le T-Chip, intégré à la plate-forme Ekinops 360, est au cœur de l’offre de la société.

La compagnie présente aujourd’hui une solution pouvant supporter 80 canaux WDM sur une distance de 2000 km. Pour arriver à un tel niveau de performances, le tout nouveau système de correction d’erreurs DynaFec d’Ekinops est intégré au T-Chip (qui est un composant programmable).

Il permet des gains de plus de 10 dB, autorisant ainsi de plus longues distances de transmission entre les amplificateurs. Un signal utilisant tous les canaux peut ainsi être transmis à plus de 300 km, sans répétiteur intermédiaire. Une véritable prouesse.

Rob Adams, vice-président Global Marketing et Product Line Management d’Ekinops, explique:« Nous avons été capables de mettre rapidement en place cette fonctionnalité grâce au T-Chip, car il nous permet de compiler des fonctionnalités très avancées et de les mettre à disposition de nos clients en beaucoup moins de temps que nos concurrents. La technologie DynaFec permet non seulement aux opérateurs télécom de supporter le trafic sur de plus longues distances à un moindre coût, mais cette technologie est également très efficace dans des environnements de fibres optiques ayant de faibles performances. Enfin, grâce aux fonctionnalités de codes correcteurs d’erreurs, lorsqu’une amplification intermédiaire est requise, Ekinops est capable d’utiliser des amplificateurs de type métropolitain plus économiques et de réduire par conséquent les coûts d’équipements des opérateurs ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur