Electronic Arts baisse moins qu’attendu

Cloud

Le numéro un mondial des jeux vidéo se replie sous la concurrence et affiche un troisième trimestre fiscal en retrait

Electronic Arts affiche pour son troisième trimestre fiscal un chiffre d’affaires de 1,43 milliard de dollars, en recul de 4% par rapport au troisième trimestre de l’exercice 2003/2004.

Le recul est limité, mais l’éditeur profite essentiellement de l’effet billet vert, avec un bénéfice de change de 47 millions de dollars. La concurrence a été forte pour la fin de l’année, avec une avalanche de nouveautés. Mais aussi une pénurie de consoles de jeux qui aurait pénalisé les ventes du groupe, en particulier en Europe. En revanche, le premier éditeur mondial de jeux vidéo a placé neuf titres dans le cercle fermé des jeux ayant dépassé le million d’unités vendues, et même parmi eux sept qui ont dépassé les deux millions. Dans la foulée, le bénéfice net d’EA s’inscrit lui aussi en recul de 4,5% à 375 millions de dollars. Soit un bénéfice par action de 1,18 dollar, 1.23 en excluant certains facteurs. Pour l’exercice en cours, clos à fin mars, Electronic Arts a revu ses objectifs dans le bas de la fourchette de sa prévision initiale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur