Electronic Arts, bénéfices en berne, plan social annoncé

Cloud

Malgré des ventes en progression, l’éditeur n’échappe pas à une perte de bénéfices

Electronic Arts (EA), leader mondial des jeux sur console affiche une faible forme à la fin du deuxième trimestre, clos fin septembre.

Le groupe affiche une perte nette de 340 millions de dollars sur le trimestre contre une perte de 195 millions de dollars l’année précédente, à trimestre comparable. Un creusement dû à des frais de développement et marketing.

Le chiffre d’affaires s’est néanmoins établi à 894 millions de dollars, en hausse de 39%, porté par les ventes de ses jeux vedettes. Le succès de titres tels que ‘Spore‘, ‘Warhammer Online’ ou encore ‘Rock Band’, loin d’être démenti, continue d’assurer au géant un volume de vente confortable.

Néanmoins, l’éditeur, réaliste, s’attend à des revers bien plus sévères. Interrogé par AP, John Riccitiello, p-dg d’Electronic Arts, précise que l’entreprise reste “prudente à court terme”.

En prévision de jours meilleurs, le groupe s’apprête à licencier entre 500 et 600 de ses employés sur les 9.000 que compte le groupe. EA espère ainsi réaliser une économie annuelle de 50 millions de dollars, avant impôts.

Pour l’ensemble de l’exercice (s’achevant fin mars), EA abaisse ses objectifs avec un bénéfice par action hors exceptionnels compris entre 1 et 1,40 dollar, contre une précédente estimation de 1,30-1,70 dollar. L’objectif de chiffre d’affaires a été maintenu entre 4,90 et 5,15 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur